Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Oct 31, 2017 in Gourmandises, Gourmandises, Se sentir bien, Se sentir bien | 0 comments

Pampille revisite le lait doré

Pampille revisite le lait doré

Dans son atelier de parfumerie gustative parisien, Sarah Umer, la fondatrice de la marque Pampille, a concocté une belle gamme de laits dorés, végétaux, biologiques et fabriqués artisanalement. Vous comprendrez très vite en lisant cette belle histoire, que Pampille n’est pas une marque de plus. A lire sans plus tarder.

Mon expérience des laits dorés Pampille

Après avoir reçu le dossier de presse,  Sarah me propose aussitôt, très gentiment, de me faire parvenir les 3 laits dorés afin que je puisse les goûter. J’accepte sur le champ, car je n’aime parler que de mes expériences, de produits sentis ou goûtés. Donc après quelques jours de patience, et mes laits arriveront dans un joli paquet à mettre immédiatement au frigidaire. Effectivement, les produits sont pressés à froid, non pasteurisés, sans additifs et sans conservateurs. Ce qui veut dire qu’ils sont frais et à priori à consommer sans délai, pour en retirer tous les bénéfices.

Mes laits préférés

Parmi les 3 laits dorés, il y a :

  • Le lait fruité avec sa note pistache et yuzu sur fond de gingembre. On y perçoit aussi les notes poudrées de la fleur d’oranger avec bien sûr, le curcuma et le poivre noir. C’est le lait doré dynamisant.
  • Le lait floral et gourmand joue sur des notes d’amande, de miel sur un accord lavande et rose.
  • Le lait ‘épicé s’associe à des noix de cajou sur un cocktail d’épices cardamome, cannelle, gingembre et même girofle. Ce dernier a des vertus réconfortantes.

De tous, ce fut l’épicé et le fruité que m’ont le plus séduite. N’oubliez pas que je suis à moitié anglaise et que donc, mon palais aime les épices… néanmoins pas trop fortes. Ces accords conçus comme des parfums viennent enrober le goût du curcuma dont je ne suis pas fan… pour être honnête. Par contre, la douceur du lait fruité, de la fleur d’oranger associée avec aux notes fraiches de yuzu, m’ont enchantée. Néanmoins, j’aurais eu envie de mieux sentir la pistache, que j’adore.

Un précieux conseil : Pour mieux apprécier ces laits, il est indispensable de les boire à température ambiante, sinon le froid atténue ces parfums subtils. Enfin, il est recommandé d’en boire un par jour pendant 21 jours  afin obtenir des bienfaits durables et intéressants.

Qui se cache derrière Pampille ?

Découvrons Sarah Umer

Sarah est née à Paris, d’un père indien de la région Rajasthan et d’une mère, sicilienne. Par conséquent, le lait doré fait partie de son ADN. De plus, nourrie de légumes frais parfumés au basilic, et au caviar d’aubergine épicés, la réaction de Sarah devient tout à fait normale. En effet, pour elle, “les épices ne piquent, elles parfument” dira en riant, Sarah. Il est reconnu en Inde que chaque épice correspond à une heure de la journée comme en médecine chinoise où chaque organe du corps est traité selon l’heure de la journée ou de la nuit.

Aussi très rapidement, Sarah prendra conscience de l’importance de bien s’alimenter et d’être à l’écoute de son corps. Donc tout naturellement, la création de Pampille, lui permettra d’être en adéquation avec sa philosophie de vie. De plus, cette amoureuse de la littérature française et anglo-saxonne, prête aussi une attention particulière au beau, et au respect des savoir-faire, qu’elle applique dans la réalisation de ses laits.

Sa philosophie : préserver les savoir-faire

Ainsi Sarah s’est imposée un cahier des charges rassemblant les savoir-faire français et parisiens. Tout d’abord, l’étiquette du flacon en verre, a été imaginée et dessinée selon une technique du XVIII siècle, par l’atelier “A Paris chez Antoinette Poisson”. C’est au coeur du Marais, que ces superbes étiquettes seront réalisées par une imprimerie, en activité depuis 1954.

Puis, Sarah ne trouvant pas de vanity isotherme à son goût, a décidé d’en imaginer un. Toujours avec la même recherche, il a donc été réalisé en collaboration avec la Maison Balluchon, une entreprise au vrai savoir-faire de maroquinerie.

Devenu un produit tendance et galvaudé, la créatrice de Pampille, a aussi voulu redonner du sens et de l’authenticité à cette boisson, qu’est le lait doré. D’ailleurs, ces laits renforcent le système immunitaire tout en étant réconfortants.

C’est ainsi que la recette a été validée par une nutritionniste française. Et, il est important de savoir que chaque flacon contient 2gr de curcuma frais, pressé à froid, la technique la plus respectueuse, puis les épices savamment dosées.

Du beau et de l’éthique

Du beau, c’est très important pour Sarah. Cependant, la notion d’éthique, l’est tout autant. Sarah apporte une attention particulière au sourcing des différentes matières premières. Plus exactement, ils doivent être bio, 100% et provenant du commerce équitable. C’est ainsi qu’elle va à la rencontre des producteurs. Au total, Pampille, possède 17 ingrédients différents.

Toujours Made in France, la fabrication les laits dorés est à Auteuil, les flacons viennent d’Ile-de-France, l’imprimerie des étiquettes est dans le Marais. De plus, les flacons sont en verre, une façon de mieux conserver les laits et aussi de revenir à un bel objet. Un objet que l’on peut soit réutiliser, soit rapporter : tout une méthode subtile à laquelle Pampille participe et faire bouger les habitudes.

Pour connaître les points de vente Pampille, cliquez ici

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher un lien vers mon dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup