Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Avr 13, 2013 in Ateliers, BettinaScope, Café | 2 comments

Dégustation de Trieste et de Napoli, 2 cafés Nespresso

Dégustation de Trieste et de Napoli, 2 cafés Nespresso

Nespresso invite les amateurs de café à un voyage en Italie pour le lancement des deux éditions limitées du printemps, Trieste et Napoli. Ce sont deux nouveaux cafés, de caractère et dont l’inspiration, vient de Naples et de Trieste.

Ma rencontre avec Mathieu, expert chez Nespresso, rue Bonaparte

Pour cette dégustation Nespresso, je me suis rendue au 64 rue Bonaparte et j’ai été accueillie par Mathieu. Après un parcours éccléctique (immobilier, psychologie, art-thérapie) il rejoint Nespresso en 2010.

Pour ce dernier, qui a appris à aimer le café, le palais évolue constamment. Chaque dégustation est une découverte qui éveille de belles images. Et il ajoute, la dégustation apprend à mettre des mots sur les sensations éprouvées, ce qui donne des clés pour savoir ce que l’on aime ou pas et pourquoi….Et j’acquièsce complètement ses propos. Un peu d’histoire sur le café italien avant de démarrer la dégustation…

Direction Trieste et Napoli

TriesteNaples et Trieste, deux villes italiennes, qui ont eu une forte influence sur la culture internationale du café. C’est à Naples que le 1er percolateur ménager, le Napoletana, a vu le jour. A partir de cette date, les italiens pouvaient déguster leur café à la maison.

Alors que Trieste, proche de Venise, est une plaque tournante de la Méditerranée pour le commerce du café. C’est là, aussi que l’expresso Illy est né. Et, on peut même dire que le café viennois fait partie de leur héritage gastronomique, la ville ayant été longtemps sous influence autrichienne.Napoli

Ces deux villes, l’une au nord et l’autre au sud, donnent aux deux cafés Nespresso, des caractères et des goûts, que tout oppose.

Petite histoire du café en Italie

Le café est introduit en 1570, par le padouan Prospero Alpino, botaniste et médecin. Ce sont les vénitiens qui sont les premiers à le découvrir dans les pharmacies d’abord puis ensuite dans les « boutiques du café » l’ancêtre de nos cafés d’aujourd’hui. Et, ce sera grâce à l’approbation du Pape Clément VIII, que le café voit grandir son succès.

Aussi aujourd’hui, nous leur devons l’espresso. C’est Giuseppe Bezzera, un ingénieur de Milan, qui a mis au Les tasses aux couleurs de l'italiepoint et breveté la machine en 1902.

Fort de cette tradition du café, Nespresso, nous invitent à un voyage gustatif en terre italienne.

La dégusation démarre !…

Un café s’observe, se sent et se déguste.

  • La couleur de la crema

Toute dégustation débute par une observation visuelle, nous conseille Mathieu. Prenez quelques instants pour regarder la crema du café. Sa couleur va nous indiquer la force du café.

Napoli : elle est brun sombre. Son intensité est de 11.

Trieste elle est plus claire.  Son intensité est de 9.

Cette différence provient d’un mélange d’un Arabicas et d’un Robusta pour Napoli alors que Trieste est composé d’Arabicas à 100%.

  • L’odeur de la crema

Maintenant, humons cette belle crema…

Napoli dégage des notes corsées, fumées même boisées, typiques de la longue torréfaction de ses grains.

Trieste de son côté, exprime des notes de chocolat et de noisette.

  • Le goût

Pour mieux goûter le café, il est conseillé de le « slurper » c’est-à-dire de l’aspirer. De cette façon, on aére les arômes dans le palais. Pas évident au départ, après on prend le pli !  J’ai essayé et j’ai vu toute la différence. Allez-y sans crainte !

Napoli Son goût est plus corsé, il est franc et affirmé. Une pointe d’acidité juteuse vient de la Colombie, qui donne de la rondeur, une note épicée pour l’Ethiopie. Enfin, le café du Vietnam et le café indien moussonnés ajoutent du caractère par leurs notes fumées.

Son corps (sensation liée à son épaisseur en bouche) le rend sirupeux  avec une belle longueur en bouche, sans acidité.

Trieste Son goût est subtil et rond. On poursuit sur des notes douces et gourmandes de chocolat et de noisette qui proviennent des origines brésiliennes, péruviennes et éthiopiennes. Pour terminer sur une touche fruitée du café colombien.

Son corps est soyeux.

Ces variétés de cafés subissent le « split roasting », une torréfaction séprarée, chère à Nespresso, qui permet de développer le potentiel aromatique de chacun d’eux.

Mon préféré sans aucun doute Trieste , pour sa rondeur. Son caractère est fort mais moins puissant que Napoli qui explose en bouche…Par contre je ne sens pas les notes chocolat et noisette, j’ai du chemin à faire….je suis moins à l’aise que pour les parfums !

Maintenant donnez-moi sans plus tarder votre avis.

2 Comments

  1. Merci Bettina pour cette invitation à la dégustation de ces deux nouvelles saveurs, dont je n’avais pas remarqué la sortie ! C’est un comble pour l’amateur de Nespresso que je suis …

    Je lance ma commande de ce pas et je vous en dirai des nouvelles en les « slurpant » !

    • Merci Rudy. J’ai hâte de savoir quel est votre préféré… et dans quelques jours je vais poster des petites recettes gourmandes à savourer avant de vous lancer pour le concours café gourmand de nespresso !…

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher un lien vers mon dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup