Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Mar 7, 2014 in Famille orientale, Femme, Homme, Sentir/Goûter | 2 comments

Comment reconnaître les parfums orientaux

Comment reconnaître les parfums orientaux

La famille des Orientaux serait la deuxième famille la plus importante juste après les floraux. Orientaux et Ambrés, seraient-ils la même chose ? Ce sont des parfums qui nous font voyager… A quoi les reconnaît-on ? Quels sont les premiers à avoir vu le jour ? Autant de questions, pour mieux comprendre cette famille, reconnaître ses parfums et savoir si vous les aimez et pourquoi !…

Lieu de naissance de cette famille orientale !

Cette famille doit son nom au parfum Ambre Antique de François Coty lancé en 1908. Il s’agit d’un accord autour de la base ambréine de Samuelson. Non seulement, François Coty aura fait avancer la parfumerie en utilisant des matières premières de synthèse, mais on lui doit la naissance de deux familles olfactives à savoir la famille ambrée avec Ambre Antique en 1905 et la famille des Chypres avec son parfum Chypre en 1917.

Quelles sont ses caractéristiques ?

Ambre Antique de François Coty

Ambre Antique de François Coty

Ce sont des baumes ou résines et des feuilles…. que l’on utilise pour cet accord de base ambré ou oriental. On y trouve :

  • Les baumes sont du benjoin, du baume Tolu, du baume Pérou, aux odeurs douces de vanille  plus ou moins prononcées, chaleureuses et chaudes.

  • Le baume Tolu a des notes plus cannelle, réglisse, tandis que le Benjoin est le plus vanillé pour le benjoin et c’est une note cade, boisé et cuir qui caractérise le baume Pérou.

  • La vanille et la vanilline

  • Le patchouli

  • Le ciste-labdanum

Ils évoquent le délice des nuits orientales, les palais des mille et une nuits, les harems et leur débauche de mousseline, la beauté des jardins suspendus, la sensualité, la tentation…

Quel est l’ADN de cette famille ?

Au départ, il y a l’ambre gris dit “marin” ou “flotté” à ne pas confondre avec l’ambré végétale, qui n’a pas d’odeur. Rejeté par le Emeraude F Cotycachalot dans la mer, cette dernière doit rester longtemps à la surface des eaux pour que l’action physico-chimique du soleil et de la mer provoquent son odeur. L’ambre donne une note douce, chaude et sensuel au parfum. Connu depuis l’Antiquité, l’ambre fait partie des 4 matières premières mythiques de la parfumerie avec l’encens, la myrrhe et le musc. Mais l’ambre gris, devint une matière chère pour les parfumeurs. En voulant copier l’odeur de l’ambre gris, les chimistes ont inventé une belle note ambrée. La plus connue fut la base Ambréine de Samuelson.

C’est avec Shalimar de Guerlain en 1925, un ambré doux, que la terminologie va évoluer ! Comme ce parfum évoquait l’Orient, tous les parfums de cette même famille, devinrent des parfums orientaux. Vous aurez donc compris que l’on de parfum d’Ambré ou de parfums Orientaux, c’est la même chose. “Il est dit que Jacques Guerlain se serait fortement inspiré de L’Emeraude de Coty, parfum lancé en 1921 et aussi considéré comme le parfum oriental”.

Continuons un peu l’histoire de la terminologie de la classification des familles olfactives. Dès le moment où les parfumeurs créateurs vont incorporer dans leur formule une plus grande quantité de fleurs à cet accord de notes baumées, vanillées, ciste-labdanum,  les parfums appartiendront à la famille florientale ou semi-ambrée.

Je suis une famille fort appréciée après les floraux !

Les français affectionnent tout particulièrement les sillages orientaux. Ils représentent presque 40% des ventes.… de parfums. De ces parfums,  se dégagent une promesse de sensualité, de chaleur et de voyage vers ce mystérieux continent L’Orient. Leurs qualités sont la plupart du temps d’être exotiques, enveloppants, profonds et séduisants. Leur diffusion et leur sillage sont les autres clés de cette sensualité orientale.

L’accord traditionnel va évoluer avec le temps laissant place aux muscs blancs à la place du ciste-labdanum. Leur caractère s’adoucissent et leur personnalité est plus consensuel.

Quels sont les chefs de famille orientale ?

Les parfums féminins

  • 1889, Ambré Jicky de Guerlain
  • 1905, Ambré Ambre Antique de Coty
  • 1911, Boisé Narcisse Noir de Caron
  • 1921, Ambré Habanita de Molinard
  • 1925, Ambré Shalimar de Guerlain
  • 1952, Epicé Youth Dew d’Estée Lauder
  • 1981, Vert Must de Cartier
  • 1989, Boisé Samsara de Guerlain
  • 1998, Boisé Hypnotic Poison de Christian Dior
  • 1992, Gourmand Angel de Thierry Mugler
  • 1993, Ambré Ambre Sultan de Serge Lutens

Les parfums masculins

  • 1965, Citrus Habit Rouge de Guerlain
  • 1990, Boisé Egoïste de Chanel
  • 1996, Boisé A’Men de Thierry Mugler
  • 1998, Boisé Pi de Givenchy

De quelle manière l’utilise t-on ?

De par leurs notes enveloppantes, à la fois chaleureux et rassurants avec des facettes sensuelles, mystérieuses et coquines,  ce sont des parfums que d’hiver quand le thermomètre a baissé et aussi du soir. Leur sillage plus voluptueux se prête plus à ces moments que dans la journée….au travail !

Présentation des stars

Ambre Sultan Serge LutensSerge Lutens a été un des premiers a sublimé et magnifié l’ambre avec un parfum du nom d’Ambre Sultan. Tout comme un bijou, le labdanum une pierre précieuse sertie d’encens et d’épice. Mitzah de Dior lui fait écho quelques années plus tard, enrichi de rose et de vanille. En revanche, Jean Laporte fut précurseur avec Ambre Précieux parmi les marques niches. C’est un accord de notes sèches et balsamiques. La lavande et la myrte s’enroulent rapidement dans les baumes (Tolu, Pérou). Toute la douceur vanillée en font un parfum cocon moelleux et chaleureux. Enfin Akkad de Lubin démarre sur des épices froides (cardamome, elemi) avant de faire place à un coeur d’ambre où se mêlent labdanum, vanille et patchouli. Ses tonalités orientales sous-tendues par un encens,  révèlent un sillage riche et voluptueux.

Dans cette atmosphère morose, ces notes orientales constituent une antidote parfaite au vague à l’âme ambiant...Depuis quelque temps, une matière première a fait son apparition, c’est le oud. Prisée et très appréciée au Moyen Orient, ce dernier a petit à petit envahi les créations de la parfumerie française. Le oud est venu détrôné le patchouli. C’est Yves Saint-Laurent avecAmber Oud By Killian son parfum M7 qui a été le premier a se lancer et à utiliser le oud. Précurseur mais un peu trop en avance, M7 n’a pas rencontré le succès !

By Kilian, lui a dédié une collection Arabian Nights. L’oud “Orpur” revendiqué dans Pure Oud, Rose Oud et Amber Oud, est une reconstitution des composants de la fumée du bakkhour, explique Killian Hennesy. Il a inondé non seulement les marques niches mais aussi les lignes exclusives de maisons comme Dior, Guerlain, Armani, Dolce & Gabbana.

Quel est  l’avenir de cette famille ?

Ce oud est en quelque sorte devenu le nouveau patchouli !, une sorte de graal pour beaucoup de parfumeurs qui rêvent de le travailler. Avec lui, les parfums orientaux d’un nouveau genre ont fait leur apparition – le “french oriental” comme l’appelle Denyse Beaulieu. Cette fois, les occidentaux ont réinterprété avec leur vision et leur référence une matière première, venue d’Orient, le oud. On est loin de l’Orient de Shalimar, qui était la vison olfactive d’un Orient, fantasmé par les occidentaux, rien avoir avec le sillage devenu plus âcre, plus fauve, plus enveloppant de ces parfums avec le oud.

2 Comments

  1. Merci pour ce bel article et ces beaux parfums !

  2. Si vous aimez les parfums orientaux, vous connaissez surement Rosewood d’Arabian Oud.

    C’est un parfum composé de oud cambodgien, vanille de Madagascar, musc blanc et d’encens. Un chef d’oeuvre de la parfumerie orientale !

    Excellente journée à tous !

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher un lien vers mon dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.