Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Jan 11, 2018 in Portraits, Sentir/Goûter | 0 comments

Qui est Celso Fadelli ?

Qui est Celso Fadelli ?

Celso Fadelli est un chercheur, sans cesse à la recherche de la perle rare dans le monde de la parfumerie !… Globe-trotter incessant, il scrute, regarde et se laisser happer par tout ce qui l’environne. Aussi, vous aurez compris, que Celso ne connait pas la page blanche ! Tout ceci avec beaucoup de modestie, d’humour et de savoir vivre. Car il faut dire qu’en 28 ans, il a créé un empire autour du parfum de niche dans le monde. Je vous suggère de partir à la découverte d’un homme fascinant.

Quels sont vos souvenirs olfactifs ?

Celso Fadelli Tout d’abord, je suis vénitien…Donc, mes premiers souvenirs sont avant tout gustatifs, telle la pizza ou encore l’odeur des tomates fraîches, sans oublier le petit poulpe, une tradition vénitienne. Je suis très sensible à l’authenticité des ingrédients. D’ailleurs, je garde en mémoire les odeurs de poivre lors d’un voyage en Amazonie.

Par contre, il n’y a pas de bonnes odeurs à Venise !….Mais j’y ai de bons souvenirs. Ainsi me revient en mémoire un moment magique à Venise, en pleine hiver. Alors que je dinais avec un ami, sur une place immergée dans le brouillard et inondée d’eau : c’était une vision unique et troublante de ma ville.

Comment s’est faite votre rencontre avec le parfum ?

Celso Fadelli Mon premier métier fut celui de décorateur d’intérieur dans le monde entier. A cette époque, je connaissais un certain succès, mais mes clientes remarquaient souvent les imperfections, dans les moindres détails de mes réalisations. Donc, pour contourner ce désagrément, j’eus l’idée de parfumer différemment chacune des pièces. Et là, comme par magie, leur attention était tout d’un coup subjuguée par le parfum. Aussi, c’est à partir de ce moment, que j’ai commencé à me passionner pour le parfum.

Celso Fadelli

Photo by Toshy

Puis j’ai arrêté ma société de décoration et me suis occupé de la distribution européenne, d’une société américaine de parfum d’ambiance, du nom de Aromatique of Heber Springs AR. A l’époque elle était le leader des parfums d’intérieur. Leur spécialité était de proposer des pots pourri avec des cônes de pins, des feuillages, des fruits en bois parfumé. Un concept très novateur. C’est là que j’ai pris conscience du pouvoir invisible que le parfum véhicule. A partir de ce moment, j’ai dédié ma vie au parfum.

Enfin, Jean-Max Esteban, un ami, et sa femme Catherine avons pensé aux premières collections de la future marque Esteban. La passion et l’amour furent les forces d’Esteban. Je me suis occupé de la distribution en Europe jusqu’à ce que la marque soit vendue à Nippon Kodo. 

A ce stade, j’ai créé Intertrade Group en 1990. En fait, sa philosophie est entre autre de découvrir les futurs talents de la parfumerie de niche. C’est ainsi que j’ai fait émerger 4 marques devenues internationales depuis, et dirigées par de jeunes artistes, comme Agonist, Byredo, Blood Concept, et Six Scents. Sans oublier les autres marques telles Clive Christian, Nasomatto, Esteban et Miller Harris.

2009, vous créez Avery Perfume Gallery à Londres. Quelle est son histoire ?

Celso Fadelli Je voulais réaliser un lieu en rupture avec la parfumerie traditionnelle. C’est ainsi que ma première boutique située à Avery Row, à Londres, s’appela tout simplement Avery. Plus de packaging, une décoration composée uniquement d’objets chinés à Portobello Market. Seul, le parfum devenait la star ! Malgré des débuts difficiles, cette boutique de 20 mètres carrés, réalisent 450 000 £ de chiffre d’affaires par an.

Depuis, une vingtaine de boutiques Avery de part le monde ont été ouvertes dont une au Printemps Haussmann, et une à Cannes, en France.

Vous êtes à l’initiative de plusieurs salons de parfum en Italie. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Celso Fadelli Effectivement, je suis le principal fondateur de Pitti Fragrance à Florence et Masterpieces à Bologne. Ce sont les deux premiers événements sur la parfumerie de niche dans le monde. Au début de cette tendance, il y avait un marché mais pas d’identité. C’est ainsi que ces deux salons sont nés. 

Puis, plus récemment en 2009, j’ai fondé et promu “Esxence, the Scent of Excellence” à Milan et le premier salon dédié aux marchés de niche. 

Vous avez mis au point Unscent, un événement culturel et nomade. Quelle est son histoire ?

Celso Fadelli Chaque année depuis 2013, nous organisons des événements culturels et nomades, à la croisée du parfum et de la mode. Le premier événement fut le lancement de la première collection de parfum du couturier Jacques Azagury, et Roads, un projet artistique mettant en scène en même temps la parfumerie, la publicité et le cinéma. Durant le salon Exsense, l’année dernière, le thème exploré fut celui des gants, en souvenir des gants parfumés au temps de Catherine de Médicis et des tanneries de Grasse. Cette dernière exposition est d’ailleurs venue au Grand Musée du Parfum à Paris. UNISSENT Darkness était le second thème de l’année 2017..

Quelles sont les marques qui ont attiré votre attention ?

Celso Fadelli Je respecte beaucoup le travail de la marque Memo. Pour moi, ils ont su rester une marque consistante et égale à elle-même. Je ressens beaucoup d’attention et d’amour de cette marque. Elle est pour moi un exemple.

Quels sont vos parfums préférés ?

Celso Fadelli Jeune je portais un parfum qui s’appelait Tabac & Bois. Aujourd’hui, je n’en porte plus de parfum ni de montre !

Quels sont vos autres hobbies ?

Celso Fadelli  J’aime et me nourris de l’Art en général. Plus précisément, j’aime Chopin, Beethoven sinon le jazz. Klein, est mon peintre favori parmi tant d’autres. Cependant, j’apprécie l’art sous toutes ses formes. Ma curiosité m’apporte beaucoup de joie et j’aime lire de la poésie et des pièces de théâtre. 

Néanmoins, je réalise être fasciné par la culture asiatique. Là-bas, tout y est respect, art de vivre sans agressivité, avec beaucoup de spiritualité. De ces pays, j’ai pu comprendre beaucoup de choses de la vie. C’est sûrement la raison pour laquelle je comprends la philosophie bouddhiste.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher un lien vers mon dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup