Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Avr 6, 2014 in Ateliers, Sentir/Goûter | 0 comments

Carine Baudry du Palais des Thés raconte sa passion du thé

Carine Baudry du Palais des Thés raconte sa passion du thé

Eau de Rochas, le Daarjeeling de printemps, Musc Ravageur des Editions Frédéric Malle, le thé du Yunan ? Quel est le dénominateur commun ? Carine Baudry, de formation aromaticienne a rencontré François-Xavier Delmas, le fondateur du Palais des Thés et Mathias Minet au début des années 2000. Aujourd’hui elle est la directrice de L’école du Thé et est étroitement associée à la sélection des Grands Crus de thé. Ici, elle nous fait partager sa passion pour le thé et son approche du thé.

Ses parfums, ses thés préférés !

Coïncidence inattendue ou évidente, Carine aime et porte Eau de Rochas, un parfum frais et hespéridé tout commeEau de Rochas le Daarjeeling de printemps. Pour elle, chaque tasse de thé est un vrai voyage sensoriel. Ses thés proposent des notes aromatiques très variées. “C’est une véritable explosion végétale, florale, fruitée, amandée, doux vanillée, beurrée, avec une longueur en bouche très marquée… ” exprime Carine. En effet, ses goûts olfactifs en parfum rejoignent ses goûts gustatifs dans la préférence de ses thés.

Ainsi on retrouve le fil conducteur du santal et de la vanille que Carine apprécie tant dans Musc Ravageur crée par Maurice Roucel pour les Editions Frédéric Malle que dans le thé noir du Yunan.

Carine m’avoue d’ailleurs que Mathilde Laurent, aujourd’hui le parfumeur de Cartier, est une de ses bonnes amies rencontrées au cours de ses études à l’ISIPCA.

Sa première rencontre avec le thé ?

“A l’âge de six ans, je buvais du thé, seul avec mon papa. C’était des moments privilégiés avec lui.”

Son métier d’Aromaticienne ?

“J’ai été élevée dans un environnement où mes parents m’ont appris à sentir, goûter, regarder tout ce qui se passait autour de moi. Dans le jardin de mon enfance, je goûtais et je mangeais les feuilles d’oseille, qui avaient une Ecole-du-Thenote végétale, acidulée et zestée mais aussi la sauge que je ramassais, aux sensations de fraîcheur, de note végétale intéressante et qui me servait à me frotter mes dents. En fait, j’ai toujours aimé sentir et manger. Mon père travaillait dans un laboratoire d’application, il me parlait de texture” raconte Carine Baudry.

Tout naturellement, Carine fait l’ISIPCA et devient aromaticienne. “A l’école, j’ai eu comme professeur Jean-Noël Jaubert, un pionnier de l’expertise olflactive qui nous parlait du « Champ des Odeurs® », un ensemble de méthodologies dont le coeur est un langage olfactif” confie t-elle. Il s’agissait d’une classification des odeurs en arômes, une approche multi dimensionnelle des odeurs.

Carine passe 10 ans au laboratoire Concept Arômes où elle est responsable de la création tant sur le sucré que sur le salé.

Son enseignement à  l’école du thé chez Palais des Thés ?

L’école de thé de Palais des thés a été crée dans les années 1999. Carine en a pris la responsabilité en 2004. Cette Degustation thedernière a eu envie d’intervenir sur la partie sensorielle du thé. “Ma ligne conductrice a été de transposer mon expérience des odeurs aux thés“, me dit Carine. D’une certaine façon, je ne quittais pas mon métier mais je l’appliquais aux thés. “Je trouve magique que nous puissions percevoir une telle richesse et une telle diversité sur des produits comme le thé, le café” raconte Carine.

Ce qui passionne Carine et la nourrit tous les jours, c’est l’émotion qu’elle éprouve à chaque fois en dégustant des thés différents, si particuliers, si riches en sensation mais aussi tout le travail associé en amont des hommes, la haut dans les montagnes du bout du monde !!

D’ailleurs, Carine confie la chance qu’elle a eu de  pouvoir aller sur place en Inde, en Chine, au Japon,… pour mieux comprendre le thé, ainsi que de mieux le déguster et de mieux transmettre les connaissances lors des formations à L’école du Thé de Palais des Thés. “Ces voyages sont des moments forts de mon métier !”, souligne t-elle

Comment se déroule une séance de thé ?

Palais des thespgPour bien déguster un thé,  il est  important de comprendre ce qui se passe  quand nous dégustons. La première approche est donc d’éveiller ses sens.

  • Quels sont les sens qui sont sollicités ?
  • A quel moment ?
  • Comment ?
  • De quelle façon pouvons-nous exprimer ce que nous ressentons ?

sont autant de questions, qu’il apparaît précieux de soulever.

L’odorat occupe une place essentielle dans la dégustation. Or l’odorat est un sens encore mal maitrisé tant dans son mécanisme d’action que dans le vocabulaire à utiliser. Rien n’est plus frustrant que de sentir une odeur sans pouvoir la nommer !!

La première séance est axée sur

  • les explications des mécanismes de la dégustation
  • l’apprentissage du vocabulaire sensoriel (toucher, saveurs, odeurs en particulier).Palais des thes 2
  • Chaque séance de dégustation débute par une séance d’olfaction afin de mettre « le nez en éveil » et de continuer à affiner les perceptions.

Nous passons ensuite à la dégustation des thés en décrivant sa texture, ses saveurs, ses parfums. Puis en décrivant l’enchainement des perceptions, la typicité des notes, la persistance des sensations…

Le but est de laisser de coté “le j’aime/j’aime pas” dans un premier temps et de se laisser porter par toutes les sensations. Pouvoir décrire le thé sur les notes et les textures, se poser les bonnes questions et surtout découvrir le thé et son environnement est déjà un formidable voyage. Voilà ce qui vous attend lors des séances de thé à l’école de Palais des thés, menées de main de maître par Carine.

L’école du thé Palais des Thés : 7 rue de Nice, 75011 Paris, Tel 01 43 56 90 90 (du lundi au jeudi de 9h à 18h et le vendredi jusqu’à 17h)

Cliquez ici pour le site internet

 Sa passion pour le thé

Carine m’avoue toujours aimer boire du thé en aveugle !…” C’est en découvrant l’univers du thé, que je retrouve le thé que je buvais quand j’étais petite” m’évoque t-elle. Aujourd’hui, Carine pense ne plus pouvoir s’en séparer. Pour elle, le thé est rempli de richesse, de diversité et de complexité olfactive merveilleuse. A chaque  gorgée de thé, ce n’est jamais la même chose !

Le thé, c’est aussi l’occasion de rencontres passionnantes.

Des coffrets pour découvrir des thés Palais des Thés

Ce sont trois coffrets que Palais des Thés propose par famille olfactive : florale, fruitée et gourmande. Une jolie façon d’éduquer son palais et son nez !

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher un lien vers mon dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.