Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on Avr 30, 2017 in BettinaScope, Expos-Musées | 2 comments

Un voyage olfactif inédit au musée avec Essences et art

Un voyage olfactif inédit au musée avec Essences et art

Couleur et parfum, forme et parfum, art et parfum… Art abstrait, art figuratif, art impressionniste et parfum… De nombreux parallèles souvent évoqués. Plus précisément, pensez-vous qu’il y ait un lien entre Bella au col Blanc de Marc Chagall et Bottega Veneta ou encore entre La Femme aux pigeons de Pablo Picasso et Clair de musc de Serge Lutens ? Eh bien, suivez-moi, je vais vous raconter ma visite inédite avec Essences et art.

Direction Musée Pompidou : Oeuvres d’art et Parfums ?

Nous sommes mercredi soir, il est 19h et je retrouve un petit groupe devant le Musée Pompidou –  une oeuvre d’art sera invitée à dialoguer avec un parfum, tel est le propos de la visite !… Catherine Werber, experte parfums et Gwenael Bareau, guide-conférencière sont les deux complices à l’initiative de cette expérience intrigante. Toutes deux passionnées et passionnantes vont nous entraîner dans leur monde. Prêt pour le voyage.

Gwenael Bareau devant La Bagneuse de Joan Miro

Munie d’oreillettes pour mieux entendre, nous partons dans les collections permanentes du Musée Pompidou. Notre premier stop sera devant Bella au col blanc de Marc Chagall.

C’est ainsi que Gwenael nous invite à la suivre dans l’histoire, que raconte le tableau : une histoire tellement captivante, que je me suis sentie, comme pénétrant dans le tableau… J’étais alors dans l’ambiance de l’époque, comme partie à la rencontre de l’artiste, pour mieux regarder le tableau. Grâce à Gwenael,  l’histoire du tableau était vivante, pleine d’émotions, remplie de gaieté ou de gravité. Au final, j’étais captivée et entraînée par son enthousiasme et sa simplicité. Tout était dit pour que l’on comprenne, ce que l’artiste avait voulu exprimer et transmettre.

Catherine Werber devant Bella au col blanc de Marc Chagall

Catherine pouvait alors, entrer en scène et nous raconter à son tour l’histoire olfactive du parfum choisi, pour rentrer en correspondance avec le tableau. Après quelques brèves explications pour les non initiés sur la construction d’un parfum et les différentes familles olfactives, Catherine nous emmènera dans les arcanes du parfum, partageant à la fois les sensations, les émotions et les ingrédients présents dans le parfum. Sans plus attendre, une touche parfumée nous sera distribuée, pour nous ramener au coeur du tableau ! Un exercice fort intéressant, car tout comme on perçoit et on ressent un tableau, il devient enrichissant de ressentir ce tableau au travers du parfum. Une fois les explications données, c’est un pont entre l’émotion dégagée du tableau, pour venir rejoindre l’émotion, procurée par le parfum.

Ce sont dix oeuvres d’art au total, que nous verrons :  Bella au col blanc de Marc Chagall et Bottega Veneta, La femme aux pigeons de Pablo Picasso et Clair de Musc de Serge Lutens, Baigneuse de Joan Miro et Roberto Cavalli Acqua de Roberto Cavalli, Femme Debout d’Alberto Giacometti et Galop d’Hermès seront ceux qui m’auront le plus touchée.

Essences et art ?

Essences et art vous propose de regarder une oeuvre d’art autrement autant que de sentir et découvrir un parfum d’une autre façon…. dans un milieu neutre et non pollué d’autres parfums, comme le sont pour beaucoup les boutiques de parfum aujourd’hui. En réalité, Gwenael et Catherine, veulent nous faire partager leur passion et  montrer les synergies et  correspondances émotionnelles entre art et parfum.

C’est ainsi qu’elles vont proposer des visites dans des musées, tels que le musée Pompidou, le musée d’Orsay, pour se promener dans le XIXème et le XXème siècle pour l’art et dans le XXème au travers des parfums de marques de niche et de marques de luxe, pour les parfums.

Quelques mots sur Catherine et Gwenael

  • Catherine Werber

    Catherine et Gwenael devant La Femme aux pigeons de Pablo Picasso

Après une première vie chez Paribas, Catherine tourne la page et décide de faire un MIPC à l’Isipca. Très tôt, elle s’intéresse à la synesthésie : son stage en alternance chez Kiotis, une gamme de cosmétiques, élaborée avec des huiles essentielles et sa première exposition de peinture où déjà art et parfums sont présents, l’illustrent. « Nous sommes dans le siècle de l’odeur ; il est donc intéressant de créer des ponts entre deux arts, passer par l’émotion pour appréhender les parfums autrement. » me confiera Catherine. Aujourd’hui, cette dernière est chef de projet chez Sozio, une société de création où elle adore passer d’un projet à un autre.

  • Gwenael Bareau

Depuis sa tendre enfance, Gwenael suit sa mère dans les musées. Cette dernière a toujours aimé visiter les monuments historiques. Vous ne serez donc pas étonné, que Gwenael eut la révélation et l’envie de devenir guide-conférencière, après avoir écouté un guide passionnant, à l’âge de 14 ans, à Carcassonne. Puis fascinée par sa capacité à faire voyager les gens en leur racontant de fabuleuses histoires, elle décidera d’en faire son métier. Après un diplôme de l’histoire de l’art à la Sorbonne et à l’école du Louvre,  elle se spécialise en archéologie égyptienne mais se dédie aujourd’hui au 19ème siècle. Sa grande joie est d’ouvrir les yeux des visiteurs, les amener à regarder, découvrir les petits détails. On peut la retrouver à l’Opéra Garnier, au Musée d’Orsay et à la Maison de Balzac entre autres. Quand au parfum, ce sont les odeurs de gâteaux qui la remplissent de joie !…

Une chose est sûre, elles sont toutes les deux passionnées, adorent partager et transmettre. Maintenant, si je vous en ai convaincu, il ne vous reste plus qu’une chose à faire, prendre un billet pour la prochaine visite pour faire l’expérience vous-même d’une découverte artistique et olfactive avec Essences et art.

N’oubliez surtout pas de me laisser vos impressions sur cette expérience, en laissant un message dans les commentaires ci-dessous.

 

2 Comments

  1. Bonjour Bettina,
    J’ai lu votre article comme les précédents avec intérêt et plaisir!
    Cette expérience olfactive est intéressante même si elle ne peut prendre sa source que sur des critères subjectifs.
    La relation entre la peinture et l’effluve d’un parfum peut être à mon avis aussi interactive que celle de la peinture avec la musique!
    Je suis peintre et j’ai besoin de me sentir enveloppée par mon parfum lorsque je travaille tout autant que d’écouter de la musique classique.
    Vous avez une très belle passion!
    Cordialement, Patricia

    • Merci Patricia pour ce témoignage fort intéressant. En effet, tout ce qui touche les sens passent par notre perception, donc des critères subjectifs. Je vous invite à aller rencontrer Catherine qui peint aussi mais en amateur, je pense qu’elle sera ravie de partager.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup