Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Sep 15, 2017 in Sentir ou Goûter, Sentir/Goûter | 0 comments

Un voyage gastronomique au restaurant Djakarta Bali

Un voyage gastronomique au restaurant Djakarta Bali

Le restaurant Djakarta Bali est l’adresse incontournable si l’on veut s’offrir un voyage gastronomique en Indonésie, tout en restant à Paris… Ici on y déguste une cuisine indonésienne familiale, de grande qualité. Nin Hanafi, l’actuelle propriétaire, s’efforce de faire perdurer l’atmosphère et l’élégance d’une maison indonésienne, initiée par ses parents.

Restaurant Djakarta Bali, l’Ambassade de la gastronomie Indonésienne

Au coeur de Paris, à deux pas des Halles, le restaurant Djakarta Bali, propose un réel dépaysement, tout comme un voyage en Indonésie. Dans un cadre élégant et raffiné avec une décoration ethnique, vous dégusterez une savoureuse cuisine Indonésienne entre Bali, Djakarta et Sumatra.

De fait, Djakarta Bali est une aventure familiale. Tout a commencé en 1985 quand les parents de Nin Hanafi, l’actuelle propriétaire sont arrivés en France. Comme elle me confie « De La Havane, dernier poste d’ambassadeur de mon père, l’aventure nous a mené jusqu’à Paris pour y créer une autre type d’ambassade indonésienne. Une ambassade, cette fois, dédiée à promouvoir l’Indonésie à travers sa culture et notamment sa cuisine. » C’est ainsi que le restaurant Djakarta Bali est né.

Des odeurs et des saveurs indonésiennes

D’origine indonésienne, Nin Hanafi est née à la Havane. Cette dernière me racontait, que même loin de l’Indonésie, elle a grandi avec les goûts de la cuisine indonésienne. Parmi ses souvenirs gustatifs, il y a celles des grandes chips de crevettes, couleur pêche rosée, à la farine de manioc et au goût de crevette légèrement sucrée. Tandis qu’un de ses plats préférés reste le fayur lodeh, une soupe de légumes au lait de coco accompagné de riz, au goût de galanga.

Quand aux odeurs, les souvenirs olfactifs de Nin sont nombreux. A la Havane, il se dégageait des odeurs de canne à sucre puissantes. « Ce sont des souvenirs d’odeurs de sucre brûlé, relativement agressives » me confie t-elle. Tout un monde de senteurs. Sans oublier l’odeur des creteck, des cigarettes au clou de girofle. Ces dernières dégageaient un parfum entre épice et sucre sur un fond de crépitement. Un vrai choc olfactif lorsqu’on arrivait à l’aéroport.

Sinon, de ses souvenirs d’enfance, ce sont lors de ses ballades solitaires, des odeurs d’une nature luxuriante, des odeurs d’humus et de l’eau du lac. Une nature laissée à l’abandon où l’ambiance oscillait entre grandeur et décadence.

Une cuisine familiale au restaurant Djakarta Bali

La cuisine indonésienne est une cuisine variée et savoureuse. Une cuisine dont les épices sont l’ADN. Cependant, peu importe le nombre des épices employées, l’équilibre du plat cuisiné demeure.

« Ici au restaurant Djakarta Bali, nous avons choisi de faire une cuisine que le palais occidental puisse apprécier. » raconte Nin Hanafi.

Néanmoins, elle n’est en aucun cas adaptée. De fait, la cuisine proposée est une cuisine familiale. Une cuisine différente de celle que dégustent les touristes. En réalité, les recettes sont celles de la famille maternelle de Nin, originaire de Java. « Nous avons voulu recréer un bout de l’Indonésie à Paris » me confie Nin Hanafi.

Et même, les clients indonésiens sont bluffés en dégustant des plats aussi bons, alors qu’ils sont si loin du pays. D’ailleurs pour arriver à cette perfection, certains ingrédients proviennent directement d’Indonésie.

Mes impressions gustatives

Le dépaysement est total. Une chose est sûre, il faut aimer le lait coco, car celui est très souvent présent dans de nombreux plats. Or je l’adore.

Par ailleurs, j’ai été agréablement surprise de découvrir le vinaigre de riz que j’ai pu goûter dans une salade de légumes. En outre, j’ai aussi apprécié le Sate Daging (brochettes de boeuf sauce cacahuètes). Pour accompagner ce déjeuner, le thé au gingembre fut un réel plaisir.

Du côté des desserts, j’ai été amusée par le goût et la texture du fruit du jacquier avec des bananes et un jus de lait de coco. Autrement, la crêpe de pandan fourrée de noix de coco caramélisé était tout aussi surprenante et délicieuse.

Pour plus d’informations

9 rue Vauvilliers, 75001 Paris Tél. : 01 45 08 83 11 Site internet : www.djakarta-bali.com
Fermé lundi et mardi midi Déjeuner de 12h00 à 1400 Dîner de 19h00 à 23h00

 

 

Soyez au parfum !
Vous serez au courant des nouveautés et de l'actualité du parfum

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher un lien vers mon dernier article

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup