Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on Nov 10, 2016 in Parfumeurs Créateurs, Sentir ou Goûter, Sentir/Goûter | 0 comments

Le parfum vu par les parfumeurs IFF (3)

Le parfum vu par les parfumeurs IFF (3)

Comme promis la semaine dernière, je poursuis mon exploration  des parfums suscités par le livre Le Parfum de Patrick Süskind.  Ce sont des parfums créés par les parfumeurs IFF, une opération initiée par les parfums Thierry Mugler. Le coffret des quinze parfums n’est plus en vente à ce jour. Si vous n’avez pas lu, le livre « Le Parfum » de Patrick Süskind, je vous conseille d’y remédier immédiatement. Pour en savoir plus, je vous invite à lire le billet « Connaissez-vous le livre le Parfum ? ». Rappel de l’histoire « Le parfum » C’est l’histoire d’un homme, Jean-Baptiste Grenouille, qui voit le jour en 1744, à Paris. Enfant solitaire, malade, il va connaître…Ici se termine la saga des parfums vu par les parfumeurs IFF.

Rappel de l’histoire « Le parfum »

C’est l’histoire d’un homme, Jean-Baptiste Grenouille, qui voit le jour en 1744, à Paris. Enfant solitaire, malade, il va connaître un destin particulier grâce à un don unique : son odorat. Grenouille n’a pas d’autre passion que celle des le-parfum-1jpgodeurs, et chaque seconde de sa vie est guidée par ce sens surdeveloppé. A force de persévérance,  il parvient à se faire embaucher comme apprenti chez les maîtres parfumeurs de la capitale. Il va alors y découvrir les techniques et les secrets de la fabrication des parfums et la création de parfum. Son don lui permettra de composer quelques chefs-d’œuvre olfactifs, mais son but ultime devient rapidement la mise au point de la fragrance idéale, celle qui lui permettrait de séduire instantanément, tous ceux qui croiseraient son sillage. Dans sa recherche d’ingrédients, Grenouille est irrésistiblement attiré par le parfum naturel des jeunes filles. Il va aller jusqu’à en tuer beaucoup pour leur voler leur odeur… Génie monstrueux, meurtrier hermétique aux valeurs du monde, Grenouille sème la peur dans son périple à travers le pays, et ceux qu’il croise, sont maudits. Son parfum absolu est désormais son obsession. Rien ne l’arrêtera dans sa quête d’un pouvoir à nul autre pareil.

Les parfums

Je vous révèle l’histoire de ces parfums tels qu’ils apparaissent chronologiquement au cours de la vie de Jean-Baptiste Grenouille, le personnage principal du livre Le Parfum. Ce sont les parfumeurs de la société IFF, société de création de parfum américaine, qui ont participé à ces parfums.

  • Absolu Jasmin

Le livre « Le Parfum » : Passage Extrait Deuxième Partie, chapitre 31, p166

Jasmin-grandiflorum1Absolu Jasmin est à la fois un parfum simple et complexe. Le jasmin, était un ingrédient déjà connu, pour la richesse de son parfum en Egypte, à l’époque de la Rome Antique, dans les cultures de Perse, d’Inde ou encore en Chine. Aujourd’hui, le jasmin est une fleur magique connue de tous ou presque, tout comme la rose. Ce sont deux fleurs emblématiques de la parfumerie. Les parfumeurs comme les femmes apprécient le jasmin pour ses facettes florales, fruitées, animales, vertes et opulentes selon sa provenance. Les techniques modernes ont permis d’analyser cette petite fleur blanche, donnant ainsi la possibilité aux parfumeurs, de pouvoir jouer. Pour Véra Strübi, présidente de Thierry Mugler de l’époque, « il était indispensable d’avoir un parfum autour du jasmin, et en particulier le jasmin grandiflorum ».

  • Sea

Le livre « Le Parfum » : Passage Extrait Première Partie, chapitre 7, p41

Le challenge des parfumeurs était de réaliser le parfum de l’Océan avec seulement 9 ingrédients. La noteocean-parfumeurs-iff calone, une note fraîche, est venue apporter une impression de brise marine, à l’absolu d’algue. Puis, la présence d’anis, de melon, de citron et de cyclamen, viennent renforcer cette atmosphère de brise marine dans le parfum. L’élément de la mer étant omniprésent tout au long du livre, il était donc indispensable qu’une telle note soit présente dans le coffret. Il faut savoir et se souvenir que pour Grenouille, le parfum de la mer était la seule odeur à l’exception du parfum des vierges, qui lui donnait du plaisir.

  • Noblesse

Le livre « Le Parfum » : Passage Extrait Deuxième Partie, chapitre 31, p168

Les rhizomes d'iris

Les rhizomes d’iris

Très fréquemment nous jugeons les gens à leur apparence vestimentaire, mais aussi à leur odeur, de façon inconsciente. Ici, l’exercice des parfumeurs IFF a été de transformer l’accord du parfum Human Existence, pour lui donner l’allure d’une parure de noblesse. Saviez-vous que les notes poudrées des parfums de violette, d’héliotrope et d’iris font écho aux textures d’un velours ou d’une soie ? Les parfumeurs ont ajouté à cette formule, des notes de cèdre pour apporter une touche animale, de la vanille associée avec une aldéhyde, pour rappeler la poudre du maquillage et des perruques. Enfin, une note de rose de mai, la fameuse rose centifolia de Grasse, vient donner élégance et noblesse au parfum. Entre l’iris et la rose de mai…. ce parfum est le plus cher du coffret !

  • Orgie

Le livre « Le Parfum » : Passage Extrait Troisième Partie, chapitre 49, p259chocolate

La présence du chocolat dans ce parfum vient donner le ton. Il a été utilisé pour sa richesse et ses facettes animales. Puis, ce sont des notes comme la nébulone associée au bois de santal, qui viennent révéler le côté sexy et chaud de l’ambiance. Ces notes naturelles et abstraites illustrent les secrétions corporelles, sous toutes leurs formes ! On peut même percevoir et sentir l’odeur de l’estrade de la guillotine, mise en évidence par un accord boisé présent dans le parfum !

  • Aura

Le livre « Le Parfum » : Passage Extrait

Aura, le dernier parfum du coffret est plus, qu’un parfum. Il s’agit d’une potion magique, d’un sortilège envoûtant. Ce parfum respecte la personnalité de celui qui le porte. Sa formule est incroyablement complexe, contenant 84 ingrédients qui réagissent, tels un caméléon. Les parfumeurs IFF ont élaboré une note incroyablement rayonnante et vibrante, chacune étant dosée, pour donner de l’effet mais juste retenue, pour ne pas se trahir.

Nous arrivons au terme de cette ballade olfactive au travers du livre Le Parfum de Patrick Süskind. J’espère que les 15 parfums imaginés par les parfumeurs IFF, vous ont permis d’entrevoir ce livre, sous un angle olfactif encore plus poussé.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher un lien vers mon dernier article

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup