Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Mai 9, 2016 in Expos-Musées, Histoire de, Sentir/Goûter | 0 comments

La Maison Fragonard fête ses 90 ans avec deux expositions

La Maison Fragonard fête ses 90 ans avec deux expositions

1926-2016, 90 ans de parfum Fragonard, est l’exposition anniversaire sur l’histoire de cette fabuleuse saga familiale. Vous retrouverez cette exposition, soit au nouveau Musée du Parfum à Paris, soit au Musée Jean-Honoré Fragonard à Grasse (du 25 avril au 31 octobre 2016). Je vous propose une visite guidée de l’exposition mais aussi l’histoire de la maison Fragonard au travers ses étapes clés.

L’Esprit Fragonard

© Fragonard

© Fragonard

Ce sont quatre générations qui oeuvrent pour le parfum, le monde des arts et de la culture du parfum, depuis la création de la maison Fragonard en 1926. Le fil rouge qui anime les membres de la famille, depuis son créateur Eugène Fuchs, jusqu’aux trois sœurs que sont Agnès, Françoise et Anne Costa, l’actuelle équipe dirigeante, en passant par leurs parents Jean-François et Hélène Costa, c’est la passion du beau, du parfum, du goût du voyage, dans une ambiance joyeuse et bienveillante. Rencontrer les dames Costa, est un bonheur, un vent de fraîcheur, tellement elles sont spontanées, heureuses, dynamiques, avec toujours un projet à l’esprit. Elles ont une âme de bâtisseur. Elles sont des conquérantes, spécialement élégantes, dans un monde qui en manque cruellement !…

1926-2016, 90 ans de parfum Fragonard

L’esprit et la philosophie des soeurs Costa, se retrouvent dans la simplicité et l’authenticité de la mise Helene Costa et ses filles jpgen scène de l’exposition. Le visiteur est accueilli par un arbre généalogique, à côté duquel se trouve un pêle mêle de photos de toute la famille Fuchs/Costa.

Sur un papier peint, reprenant les différents flacons Fragonard au monochrome de gris, ce sont jolies vitrines qui retracent l’histoire de la maison Fragonard, agrémentés d’objets, de papiers, de publicités, de photos, qui parlent d’eux mêmes. Le tout choisi et pensé par Jean Hueges, directeur artistique de la marque.

Enfin, ne manquez surtout pas, de voir le film touchant, en images de la saga Fragonard. C’est un film réalisé par Monsieur Karimova, le mari de Charlotte Urbain, elle-même chargée de la communication Fragonard Parfumeur à Grasse.

Les grandes étapes de l’histoire Fragonard

  • Fragonard, enfant de Grasse

les debuts de FragonardC’est en 1926, qu’Eugène Fuchs, originaire d’Alsace, mais sous le charme de la ville de Grasse, décide de racheter Muraour Frères et Cresp- Martinenq, deux anciennes usines grassoises. C’est alors qu’il nommera sa nouvelle entreprise, Fragonard, en l’honneur du peintre Jean-Honoré Fragonard, dont le père François Fragonard était gantier parfumeur. Eugène Fuchs, voulait ainsi rendre hommage à la ville de Grasse et au raffinement des arts, du 18ème siècle. Ce choix fût aussi une volonté d’inscrire la marque dans le respect des traditions.

  • L’Estagnon, un flacon pour signature

Face à la pénurie de verre pendant la deuxième guerre mondiale, Emilie Costa, la grand-mère Belle de Nuitd’Agnès Costa, aura l’idée de génie, de dorer un estagnon, (un flacon de laboratoire en étain), pour à la fois, le féminiser et lui donner de l’élégance. De plus, il a la particularité et le grand avantage de préserver le parfum de la lumière, son grand ennemi.

  • Belle de Nuit, un parfum mythique

1946 est l’année de naissance de Belle de Nuit, un parfum dont le sillage révèle des fleurs féminines et opulentes comme l’ylang ylang, la violette, le géranium, sur un fond chaud et chaleureux de musc. Son nom s’inspire d’une fleur d’Amérique du Sud, que l’on appelle aussi Merveille du Perou. Sa particularité est de ne s’ouvrir que la nuit.  70 ans après, Belle de Nuit, reste un des best-sellers de la maison Fragonard. Le visiteur pourra découvrir les publicités de l’époque.

  • De Grasse à New York

Blue GrassAvant que la guerre n’éclate, Georges Fuchs, oncle de Jean-François Costa, amorce des relations avec les Etats-Unis. C’est ainsi que des échanges à partir de 1947, verront le jour avec Elisabeth Arden. De cette aventure américaine, naîtra Blue Grass, le premier parfum d’Elisabeth Arden. C’est un parfum très anglo-saxon, dont ma grand-mère anglaise, raffolait ! Pour la petite histoire, Georges épousera Florence Campbell, une américaine !

  • Jean-François Costa, collectionneur

Jean-François Costa, prend les rennes de Fragonard dans les années 70. Une époque où un nouveau tournant voit le jour avec ce grand collectionneur et amateur d’art, qui décide de transformer les lieux Fragonard, en musées privés de la parfumerie. Désormais on ne s’y rendra plus uniquement pour acheter des flacons, mais aussi pour découvrir la belle histoire et le rôle du parfum, à travers les siècles, ainsi que  les collections de flacons et de pomanders, collectionnées par Jean-François Costa et aujourd’hui reprises et agrandies par Françoise Costa.

©Fragonard

©Fragonard

L’« univers Fragonard » est né : un monde de senteurs et de valeurs culturelles partagées. C’est ainsi que le musée de Grasse, attenant à la fabrique historique, ouvrira ses portes, en 1978. L’aventure démarrée par Eugène Fuchs, rue Scribe en 1946, se poursuit avec une nouvelle boutique dans l’ancien Théâtre des Capucines, où Arletty fit ses débuts.  De fait, Fragonard aura toujours communiqué avec le public pour lui permettre  l’accès dès l’origine, à l’usine historique comme au laboratoire d’Eze-Village, et à la «Fabrique des fleurs » de Grasse.

  • La Provence en héritage

L’idée d’adopter la Provence, comme fil conducteur de l’histoire Fragonard, viendra de l’amour qu’Hélène Costa, porta à sa région natale. Née à Cannes et élevée à Vence, cette dernière avait une passion pour le costume provençal. « Membre d’un groupe folklorique à Cannes, elle avait une véritable culture provençale. Alors, peu à peu, elle collecta des pièces textiles de belle qualité, et en excellent état. Des vêtements de famille, de groupes folkloriques… Elle s’est aussi intéressée aux accessoires, aux bijoux. » me confiera Eva Lorenzini,

©Fragonard

©Fragonard

conservatrice du Musée Provençal du Costume et du bijou. Aujourd’hui, ses filles poursuivent la quête en admettant ne pas avoir tout à fait les mêmes connaissances que leur maman, mais marcher plutôt au « coup de coeur ».

  • Un parfumeur voyageur

 Sous l’impulsion d’Agnès Costa, la maison Fragonard, devient un véritable art de vivre en proposant du linge de table et de lit, pochettes en tissu brodé, céramique, vannerie, glanés au cours de voyages dans le monde entier. Après la route de la Soie, l’Inde, le Vietnam, Fragonard nous invite cette année au Mexique, pour ses broderies et ses couleurs flamboyantes. Fragonard reste à jamais le parfumeur voyageur à travers le monde.

Mes d’hôtels préférés à Grasse

Dans un cadre idyllique, juste à la sortie de Grasse. La vue est superbe dans un ambiance provençale et élégante.

L’hôtel est sympathique, belle piscine et salle de sport pour se détendre, bon petit déjeuner. En bas de Grasse, il vaut mieux avoir une voiture, sinon on fait de l’exercice…

Il donne sur le Cours Cresp, donc très central.

  • L’Hôtel Mandarina Réservations Tel 04 28 38 02 20

Sur les hauteurs de la ville, le cadre est superbe, un calme olympien. On entend le chant des oiseaux comme si on était à la campagne. Bon petit déjeuner. Cliquez ici pour voir des photos.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher un lien vers mon dernier article

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup