Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on Oct 22, 2016 in BettinaScope, Boutiques, Boutiques de saveurs, Gourmandises | 1 comment

Grom, les meilleures glaces italiennes à Paris

Grom, les meilleures glaces italiennes à Paris

Grom, c’est l’histoire de deux copains italiens, qui font les meilleures glaces italiennes. Aujourd’hui, ils ont quatre boutiques à Paris, la dernière venant d’ouvrir au 96 rue Montorgueil. Profitez de cet été indien pour aller les déguster. En ce moment, il y a un sorbet et une glace au kaki, juste à tomber ! A l’ouverture, j’ai rencontré Patrizia Civitate, en charge du développement Grom à l’international.

bettina-et-glace-gromA l’ouverture de ce nouveau magasin situé au 96 rue Montorgueil, nous étions invités à découvrir les glaces Grom à l’aveugle, pour voir si l’on reconnaissait les parfums des glaces ! Au programme, il y avait le citron, la noisette et le chocolat. Sur les trois, je les ai tous reconnus. Par contre, la noisette m’a fait hésiter… Quoi qu’il arrive, j’adore beaucoup leur glace ! A cette occasion, j’y ai découvert le kaki, une pure merveille, car on a le goût du fruit, sa texture et son arôme. Sinon, mes préférés sont la framboise, la pistache, Gianduja, tiramisu, marron glacé sans oublier la crème Chantilly à l’ancienne, la panna montana,  la recette Grom, inégalable ! A déguster sans plus tarder !

Le secret des glaces Grom

Leur secret, c’est

  • Les meilleures matières premières en provenance du monde entier
  • Mura mura, leur exploitation agricole biologique
  • Des ingrédients, seulement et uniquement d’origine naturelleglace-grom

Et donc au final, la glace Grom se définit

  • Toujours différente
  • Qui ne mousse pas
  • Qui « coule »
  • Moins colorée

Comme Patrizia le souligne « Le plus important chez Grom, c’est l’arôme et l’acidité ». Elle poursuit pour me dire que les sorbets Grom contiennent 50% de fruits et le reste en eau, un avec un sucre naturel et la farine de caroube, le seul agent épaississant. Partons voir d’où viennent les beaux fruits ? L’exploitation agricole Mura mura, c’est 20ha dans le Piémont, et sa philosophie, une agriculture raisonnée. D’ailleurs, si vous êtes dans le coin, vous pourrez la visiter entre de mai à fin octobre. Avec un peu de chance, vous y rencontrerez Patrizia car elle adore cet endroit et aime transmettre sa passion pour cet endroit magique. C’est une visite guidée de 2h où vous découvrirez les différentes variétés sur de pêches, d’abricots, de figues, de melons et de fraises. Chez Grom, « nous sommes responsables, nous adorons le monde, nous respectons la nature ».

Une vidéo en italien !

Qui sont les fondateurs de Grom ?

C’est l’aventure de deux copains, Guido Martinetti et Federico Grom. Puis Guido découvre lors de la pause-melon-glace-gromdéjeuner, « j’étais en train de manger un sandwich, je lisais le journal et je suis tombé sur un article de Carlo Petrini. Il disait qu’en Italie, plus personne ne fabrique le « gelato come una volta » (comme autrefois) ». Aussi de cette constatation, lui vient l’idée de les fabriquer lui-même, en achetant les meilleures matières premières partout dans le monde ! Le plus gros restait à faire ! La première boutique Grom verra le jour en 2003 à Turin. Leur projet le plus ambitieux sera de contrôler directement l’agriculture. C’est ainsi qu’il commence en achetant 8 ha de terrain (qui deviendront 20 ha en 2013 : 1 hectare permet de produire 150 q.li de fruits « mondés », utiles à satisfaire les besoins d’environ quarante boutiques) à Costigliole d’Asti (Piémont). C’est ainsi l’entreprise agricole Mura Mura© où sont plantés de vieux cultivars de pêches, d’abricots, de poires et de figues. « Nous poursuivons en outre une expérimentation sur plus de 100 variétés d’arbres fruitiers, sur des fraises et sur des melons : l’objectif est d’obtenir les meilleurs fruits, cultivés biologiquement, dans le respect du rythme de la nature et de l’environnement. » racontent-ils.

Pour plus d’informations

En cliquant ici vous retrouverez toutes les adresses parisiennes de Grom

1 Comment

  1. Je retiens l’adresse pour aller les voir dans le piemont dès le printemps !!
    et je cours chez GROM lors de mon prochain déplacement professionnel sur Paris.
    Bonne journée
    Nadia Barbier

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup