Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on Juin 15, 2016 in Collections, Ventes de flacons | 2 comments

Les floralies du parfum, la vente du 20 juin 2016 chez Coutau-Bégarie

Les floralies du parfum, la vente du 20 juin 2016 chez Coutau-Bégarie

Les Floralies du parfum, la vente du printemps de flacons de parfum, sous la houlette de l’expert reconnu Jean-Marie Martin-Hattemberg est orchestrée par l’étude Coutau-Bégarie, et se déroule lundi 20 juin 2016, à l’hôtel Drouot, à 11h pour les lots de 1 à 86 et à 14h pour les lots de 87 à 383. Il s’agit d’une vente exceptionnelle de 383 lots dont je vais vous parler des pièces inhabituelles.

L’ensemble des objets de cette vente du printemps, les floralies du parfum, proviennent de collections privées qui rassemblent entre 30 et 40 ans de collection. Cette vente propose un choix très éclectique de flacons de parfum allant d’objets pré-industriels avec des marques comme Coty, Guerlain à des flacons produits artisanalement en passant par des coffrets à odeur, des flacons René Lalique, une collection de dessins originaux de René Gruau ou encore de très anciens parfumeurs.

Les flacons de parfum inhabituels

Pour Jean-Marie Martin-Hattemberg, voici les flacons de parfum, à regarder plus particulièrement :

Les coffrets à odeur

  • n°228 coffret à odeur (époque napoléon III)

Luxueux coffret cubique en peuplier entièrement plaqué de marqueterie Boulle, à décor baroque avec incrustations d’ivoire et d’émail bleu, comprenant quatre flacons à odeurs en cristal incolore doublé de cristal rouge de section et

©Etude Couteau-Bégarie

©Etude Couteau-Bégarie

forme cubiques, avec sa clef. Excellent état. D. : 11 x 11 cm (coffret) H. : 7,5 cm chacun (flacons). 1 800 / 2 000 €.

  • n°215 Karl Fabergé – (années 1880-1890 – Russie Impériale)

Rare flacon à parfum en corne forme obus avec monture en argent ciselé, sa capsule en argent figurant une tête de poisson, avec son petit bouchon en verre et sa chainette. Poinçon d’orfèvre. H. : 4 cm 1 300 / 1 500 €.

  • n°222 Salvador Dali pour Elgin American – « Bird in Hand » – (1950 – Etats-Unis)

    ©Etude Couteau-Bégarie

    ©Etude Couteau-Bégarie

Rare boite de beauté surréaliste en laiton estampé plaqué or où figure un oiseau stylisé comportant un pilulier, un poudrier et un étui de rouge à lèvres (petit manque). Signé Dali. H. : 11,5 cm. 800 / 1 000 €.

Flacons René Lalique

  • n°233 Bernard Perrot (Bernardo Perrotto) –(1640-1709 – Orléans)

Très rare flacon à odeurs en verre soufflé moulé teinté bleu de France, de section ovale cylindrique, sa panse piriforme à décor moulé sur une face de trois fleurs de lys, et de. la couronne royale et de trois coeurs sur l’autre face, col bagué d’étain. (bouchon en bois d’olivier tourné manquant et égrenure au talon). H. : 8,5 cm. 500 / 550 €.

Il s’agit d’un des plus anciens flacons de la vente et l’un des premiers flacon à odeur. Un flacon à odeur contenant une essence de parfum contrairement aux flacons à sel, inventé par les anglais aux XIXème siècle pour réanimer « ses dames » à cause leurs corsets.

  • n°264 Clamy – « Les Hortensias » – (1913)
©Etude Couteau-Bégarie

©Etude Couteau-Bégarie

Rarissime et exceptionnelle boite de poudre en verre incolore pressé moulé de section cylindrique en forme de coloquinte figurant une tête d’hortensia délicatement patiné bleu cobalt, la prise de son couvercle figurant un bourdon butinant richement émaillé brun acajou. Titrée dans la masse. Un chef d’oeuvre créé par Lucien Gaillard (1865-1942) maitre du Japonisme dans l’art de la parfumerie française.  Pour la petite anecdote, ce flacon a été vu en vente il y a 25 ans et son prix de vente avait été de 310 000 FF. Non signée. D. : 9 cm H. : 6,5 cm. 7 000 / 9 000 €.

Dessins originaux René Gruau

Il s’agit de dessins originaux de René Gruau pour Christian Dior  provenant de l’agence Publi-Service qui travaillait pour la marque dans les années 60 à 80. Ce sont les n°102 à 113. Tous sont superbes mais celui qui est le plus étonnant est le n°106.

  • n°106 René Gruau (1909-2004) – « Lolita en petite robe noire » – (années 1970)

Dessin original à l’encre de Chine représentant une Lolita vêtue d’une petite robe noire, probablement conçu pour «L’Eau de Cologne Fraiche ». Signé en bas à droite. D. : 52 x 40 cm. 4 000 / 5 000 €.

Christian Dior

©Etude Couteau-Bégarie

©Etude Couteau-Bégarie

  • n°96

Très rare flacon en verre massif incolore dépoli satiné rehaussé d’émail noir figurant le bichon de Monsieur Dior faisant le beau, ses pattes arrières reposant sur un coussin stylisé en verre massif émaillé jaune et blanc, avec sa vignette titrée sous l’assise du flacon comportant le facsimilé de la signature du couturier « Tian Dior » et numéroté

32 (bouchon bloqué). On y joint la médaille en métal argenté ornée du profil de Christian Dior et datée de 1947.

Les collectionneurs d’odeurs

La tendance des collectionneurs d’odeur est de rechercher les flacons de parfum pour leur parfum d’origine. Pour Jean-Marie Hattemberg, ces collectionneurs sont surtout à l’affût de jus anciens comme les marques Guerlain, Caron ou Dior. Dans la vente, Les floralies 7figurent Nuit de Noël de Caron, Oscar de la Renta ou encore un ensemble de flacon de Chloé, un parfum plus commercialisé de nos jours. Un parfum, que j’ai porté, une merveilleuse tubéreuse, élégante. Ce sont les premiers numéros de la vente qui intéresseront ces collectionneurs.

Lubin, Violet Parfumeur et LT Piver

Pour les débutants, il y a dans cette vente des flacons intéressants dans les marques Lubin, Violet Parfumeur ou encore LT Piver.

  • n°179 179. René Lalique pour Louis Toussaint Piver – « Scarabée » – (années 1920).

Somptueuse boite de poudre en verre opaque noir pressé moulé de section cylindrique légèrement dépoli, forme tambour, sa base et son couvercle à décor moulé de scarabées sacrées et d’une rose stylisée. Excellent état. Signée.
D. : 8,5 cm. 2 800 / 3 000 €

  • 179B. Louis Toussaint Piver – «Scarabée» – (années 1920)

Rarissime flacon diminutif en verre incolore pressé moulé patiné sépia partiellement dépoli de section cylindrique, sa panse à décor moulé de deux scarabés affrontées, col à carnette, avec son bouchon «tournesol» en verre incolore doté de sa douille en liège. Modèle créé et édité par René Lalique (1860-1945), non signé. H : 4, 5cm. 1 500/2 000 €.

Informations pratiques

Vente à 11 h00, des lots 1 à 86 et 14 h00, des lots 87 à 383 Paris – Hôtel Drouot – Salle 7 9, rue Drouot – 75009
Tél. de la salle : +33 (0)1 48 00 20 07

Expositions publiques à l’hôtel Drouot Samedi 18 Juin 2016 – de 11h00 à 18h00
Responsable de la vente : Mathilde Fellmann Tél. : +33 (0)1 45 56 12 20
Expert Jean-Marie Martin-Hattemberg Expert près la cour d’appel de Versailles +33 (0)6 61 75 86 57 – jicky1889@yahoo.com

2 Comments

  1. La vente est-elle pour le 20 ou le 22 juin ??

    • Merci pour votre remarque, elle est bien le lundi 20 juin 2016

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher un lien vers mon dernier article

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup