Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on Mai 9, 2017 in BettinaScope, Expos-Musées | 0 comments

Expo Rose 2017 accueille Line Renaud

Expo Rose 2017 accueille Line Renaud

Expo Rose 2017 accueille Line Renaud, la marraine officielle de l’événement. Pour l’occasion, le magazine grassois, Kiosque du mois de mai, est allé poser quelques questions à Line Renaud. Il m’a été autorisé de retranscrire cet interview qui vous permettra de comprendre, pourquoi l’actrice a un tel amour des roses et de la ville de Grasse.

La 47ème édition Expo Rose 2017 accueille Line Renaud

crédit photographique : collection privée Line Renaud

Line Renaud et Grasse, une histoire d’amour

J’avais 17 ans quand j’ai découvert Grasse pour la première fois. Loulou Gaste, que je venais de rencontrer, tenait à me faire découvrir la Côte d’Azur, à moi qui étais originaire d’un petit coin du Nord de la France. Nous sommes descendus en Lancia par la route Napoléon pour arriver sur les hauteurs de la ville : un coup de foudre !
Et Line Renaud d’évoquer les toits enchevêtrés, la vue plongeante sur la mer et les fragrances. A l’époque, je ne connaissais rien de la Capitale des Parfums. Ce fut un choc émotionnel dont je me souviens comme au premier jour. Au cours de ce premier voyage, elle visite bien-sûr le bord de mer, Cannes, Juan les Pins (qu’elle découvre intact, sans un immeuble !), Nice et Antibes, une ville dont est originaire Loulou. Elle repart enthousiaste mais avec un penchant affirmé. Rien à faire dit-elle à l’homme de sa vie : moi, c’est Grasse. Cet endroit me fait vibrer.

Les années passent et la carrière trépidante de Line Renaud démarre à Paris puis aux Etats Unis dans un rythme qui laisse peu de place aux voyages d’agrément.

L’image de Grasse reste présente à son esprit comme un joli souvenir et c’est bien plus tard, en 1975 que profitant d’une tournée qui la conduit du Sud-Ouest au Sporting Club de Monte-Carlo, l’envie lui prend : Passons par Grasse, dit-elle à Loulou. Je ne sais comment vous exprimer les choses mais j’ai l’intime conviction que mon destin a quelque chose à voir avec cette ville. Ce jour-là, je suis tombée sur le Château Harjes, aperçu depuis la route de Nice sur laquelle nous roulions.
Les arbres centenaires, les toits de couleurs, la vue imprenable et toujours ces odeurs merveilleuses, une sorte de rêve inaccessible…

Sauf que le destin est là : quelques temps plus tard, alors qu’elle sort de ses bureaux du 5 bd du Bois de Boulogne à Paris, elle tombe par hasard sur une affiche : le château Harjes est à vendre. Hasard incroyable. La voilà qui s’agite et cherche des solutions, contacte des promoteurs californiens de ses amis, découvre que le propriétaire des lieux est en fait l’Hôpital américain de Neuilly, imagine déjà sur les 7 hectares de la propriété la création d’un hôtel et d’une centaine de bungalows individuels.
Finalement, l’affaire ne se fera pas avec les investisseurs de Miami mais Line Renaud sera quand même un maillon utile dans la vente finale du bien avec un promoteur du coin. Nous sommes dans les années 1980.

Photo d’Expo Rose 2016 à Grasse

La résidence Emeraude est construite en lieu et place du château : Line y achète deux appartements, l’un pour sa maman et l’autre pour Loulou et elle. Depuis son balcon, elle peut, à l’aide d’un drapeau blanc, communiquer avec ses amis Virginie et Gérard qui ont acheté une oliveraie dans la plaine, entre Saint Mathieu et Saint-Jean. C’est chez eux qu’elle réside désormais lorsque l’occasion lui est donnée de venir passer quelques jours à Grasse. Mon coeur est ici, j’y suis comme chez moi dit-elle encore.
C’est donc avec enthousiasme qu’elle répond à l’appel de Jérôme Viaud quand il lui demande d’être marraine de cette 47e édition d’ExpoRose sur le thème du tango. J’adore le tango, j’en ai chanté plusieurs dans ma vie, Le tango bleu, La Cumparsita, Jalousie et même Le Tango de l’éléphant qui était une chanson pour les enfants.

Dans l’une de mes revues nommée Désir, je dansais d’ailleurs un tango. Je trouve que c’est une idée formidable d’associer la rose au tango : Comme la fleur, le tango est élégant, intemporel et sensuel. Dans le tango, jamais de faute de goût. Et puis, confie-t-elle pour conclure, le tango, c’est la fête, la vie, le partage.
Vous retrouverez Madame Line Renaud aux côtés de Monsieur le Maire pour l’inauguration d’ExpoRose le jeudi 11 mai 2017 à 18h30 Place de l’Evêché. Elle s’exprimera devant les grassois et dira son amour pour la ville. Elle sera également le dimanche 14 mai à la remise des prix des rosiéristes. La rose est ma fleur préférée. En 1976, nous avons baptisé une Rose Paris Line du nom d’une de mes revues et en 2011, le célèbre pépiniériste Meilland m’a fait l’honneur de créer la Rose Line Renaud. Alors vous pensez, quel bonheur pour moi de dire publiquement mon admiration pour ces fleurs et pour ceux qui les cultivent.

La rose Line Renaud ?

La Rosa x ‘Line Renaud®’ Meiclusif est un pas de plus vers la rose idéale : une grande fleur au coloris rose indien avec un parfum de rêve, porté par une plante d’un niveau de résistance aux maladies exceptionnelles, que seul Meilland fut capable de créer.
Le parfum a été décrit par les parfumeurs de Grasse comme « rosé citral » avec une note fraîche « verveine citronnée » et une note fruitée « framboise/abricot » suivie en arrière plan, d’une odeur de « feuille de cyprès ».

Pour en savoir plus sur le Kiosque, cliquez ici

Soyez au parfum !
Vous serez au courant des nouveautés et de l'actualité du parfum

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher un lien vers mon dernier article

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup