Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Avr 5, 2016 in BettinaScope, Conférences, Histoire de | 0 comments

Une conférence sur Christian Dior au Cercle Littéraire et artistique de Grasse

Une conférence sur Christian Dior au Cercle Littéraire et artistique de Grasse

« Christian Dior, des côtes Normandes aux rivages de la Méditerranée » est le titre de la prochaine conférence, donnée par Diane Saurat-Rognoni au Cercle Littéraire et Artistique de Grasse, ce jeudi 7 avril 2016, à 17h au Palais des Congrès à Grasse. Une conférence qui promet d’être passionnante, et à ne pas manquer.

Diane Saurat-Rognoni est une conférencière d’histoire et d’art, depuis de nombreuses années. C’est avant tout une passionnée, qui parle avec son coeur. Elle aime et s’intéresse surtout à des personnages, à la fois touchants et qui la fascinent. Comme Diane me le confie, « mon rôle est de les faire aimer ». Sa curiosité et son envie de comprendre l’amènent à se poser Affiche Diordes questions et à en trouver les réponses. En l’écoutant, j’ai eu le sentiment, qu’une fois, qu’elle s’était attachée à la personne, l’avait comprise, et adoptée comme une amie, Diane raconte alors son histoire et sa vie comme si la personne était encore parmi nous.

Christian Dior, l’homme, sa vie

La vie de Christian Dior, n’a pas toujours été celle d’un long fleuve tranquille. Né dans une famille traditionnelle, son rêve de devenir architecte, lui sera ôté, car un métier d’artiste, ne plaisait en aucun cas, à sa mère. Mais lorsqu’il voudra entreprendre sa carrière de marchand de tableaux, son père l’aidera financièrement, tout en lui disant « qu’un Dior ne tient pas boutique », donc son nom ne devait pas apparaître sur la devanture !

En écoutant Diane me parler de Christian Dior, je ressens son attachement à cet homme. Telle une amie, elle me raconte aussi le culte de l’amitié, très fort chez cet homme, qui aura autour de lui de vrais amis comme Cocteau, Christian Berard, Pierre Colle…

« Les femmes vous seront bénéfiques et c’est par elles, que vous réussirez »… C’est la prédiction d’une chiromancienne qui fut, en fait, à l’origine de la fabuleuse carrière de ce gentleman de la haute couture française ! Tout ce qu’il touchera, il le transformera en or. C’était un vrai chef d’entreprise, certes redoutable mais droit et honnête. Pour Diane, Christian Dior a joué un véritable rôle de moteur. Et me rappelant aussi qu’après la 2ème guerre mondiale, le mode constituait la deuxième économie du pays. D’ailleurs, Christian Dior développera un modèle d’entreprise, avec un code de décoration, une communication inédite pour l’époque et réalisée par l’affichiste René Gruau.

Christian Dior et le parfum

Son premier parfum, fût Miss Dior, lancé le 12 février 1947, pour le défilé New Look. Christian demanda à Paul Vacher, son parfumeur,  un parfum un peu plus concentré que ceux du marché. Ce dernier étant nostalgique des parfums qui tiennent. (l Ce sera un litre de parfum, qui sera vaporisé pendant le défilé dans les salons. Un événement resté dans les mémoires, alors que l’on venait d’annoncer à la radio, que les Miss Diorquantités de rationnement allait diminuer…

Amoureux des parfums Coty comme le Chypre et du Vent Vert de Balmain, Christian Dior, affectionne particulièrement ces notes. Des notes que l’on retrouve dans Diorama avec des facettes vertes et animales, un parfum réalisé par Edmond Roudnitska, mais aussi Eau Fraîche, une eau fraîche au fond chypré. Enfin, il y aura Diorissimo, un envol de muguet, sa fleur favorite.

Diane et le parfum

Quand Diane est arrivée à Grasse, cette dernière a commencé comme guide conférencière chez Fragonard. C’est là qu’elle a découvert l’univers du parfum. Mais ce qui l’a passionné, fût de voir que l’on retrouvait le parfum tant dans l’histoire, que dans l’histoire de l’art et la mémoire olfactive. Une fois, après avoir décidé de devenir indépendante, Diane a continué à se former, en suivant la « Summer School » du GIF et en poursuivant par un stage avec Patty Canac.

C’est ainsi qu’aujourd’hui, Diane, outre ses conférences, anime des ateliers d’écriture ou écrit des biographies et des histoires de famille. C’est dans ce cadre, qu’elle utilise et travaille avec les odeurs, pour faire ressurgir des souvenirs, ou délier la parole sur des événements enfouis, dès lors que les personnes acceptent, et dans le plus grand respect. Je vous laisse découvrir toutes ses activités sur son site www.ad-vitame.fr.

Diane aime les parfums pour sa faculté à faire voyager, et le plaisir qu’il procure. Un sens pour elle, qui parle aussi bien, à ce qu’il y a de plus primitif en nous, que de nous permettre d’atteindre l’essentiel. Quant à son parfum, elle reste fidèle à Shalimar de Guerlain. Néanmoins elle apprécie les parfums de la famille orientale, et aime aussi des parfums comme Vent Vert, Fracas ou Bandit. Cependant, elle m’avoue que ce ne sont pas « des vêtements » dans lesquels elle se sentirait bien. Diane m’évoquera aussi et surtout, les odeurs de son enfance en Auvergne, les foins, les petite sources qui sortent juste à côté des bouses de vache !… Une belle mémoire olfactive….

Pour plus d’information

La conférence est à 5€, gratuite pour les étudiants et adhérents du Cercle Littéraire et Artistique de Grasse. Tel : 06 71 27 40 80 ou email remi.krisanaz@gmail.com

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher un lien vers mon dernier article

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup