Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Juil 5, 2013 in Famille hespéridée, Femme, Homme, Sentir/Goûter | 8 comments

Comment reconnaître les Hespéridés ?

Comment reconnaître les Hespéridés ?

Tout commence ou quasiment avec la famille des Hespéridées. Quand a t-elle vu le jour ? A quoi la reconnaît-on ? Quels sont les grands parfums qui la caractérisent ? Autant de questions, pour mieux la comprendre, reconnaître les parfums de cette famille et savoir si vous les aimez et pourquoi !…

Lieu de naissance de cette famille hespéridée !

Dans un jardin, situé au pied des montagnes du Maroc, trois nympthes du nom « Hespéride » devaient veiller sur les arbres aux pommes d’or (les oranges) ceux qui donnaient l’immortalité et qu’Heraclès déroba.

Plus tard, ce jardin des Hespérides, sera situé en Sicile pour les Romains.

C’est des vallées odorantes de cette île et de la Calabre, que vient la meilleure qualité d’agrumes qui font les huiles essentielles les plus belles, selon les parfumeurs. De là, la naissance de la première famille olfactive voit le jour avec les colognes et les eaux à base d’agrumes.

Quelles sont ses caractéristiques ?

Petits, moyens, gros…. Mais presque toujours ronds…forment les membres de cette famille.

  • Les agrumes, les acteurs principaux des parfums dit Hespéridés, brillent de couleurs, allant du jaune à l’orange en passant par le vert.
  • Leur couleur solaire et tonique est le miroir de ces fruits gorgés de soleil de l’été, pétillant et lumineux.
  • Leur parfum, se cache, dans leur peau, qui recèle des vitamines.
  • Leurs huiles essentielles sont pour la plupart relaxantes, anti-stress, digestives, anti-infectueuses.

En fait, elle gère le bien-être de la personne…

-Tout simplement, ce sont parfums, sont joyeux, rieurs, lumineux, vifs, acidulés.

Quel est l’ADN de cette famille ?

Cette famille prend sa source avec d’une part, la découverte de la distillation à la vapeur d’eau mise au point par Avicenne surnommé le « Prince des docteurs » pour extraire les essences puis d’autre part, la distillation de l’alcool dont la technique ouvre la voie aux parfums modernes.

A ce moment là, l’apparition des Eaux de Senteurs alcoolisées s’opère 1370 avec « L’Eau de la Reine de Hongrie », le premier parfum occidental. Il s’agit d’un distillat de romarin, sauge et marjolaine associée à de la mélisse et du cèdre. Elle représente l’élexir, tel un médicament précieux que l’on boit tout comme on se parfume et frictionne son corps.

Puis, on ne compte plus les eaux : Eau Divine, Eau Céleste ou d’Ange, Eau de Mélisse des Carmes (mélisse, citron, angélique, coriandre, canelle, clou de girofle) ou encore le Vinaigre des Quatres voleurs (le vinaigre pouvant remplacer l’alcool).

Elle marque la pierre angulaire de cette famille hespéridée.

Elle marque la pierre angulaire de cette famille hespéridée.

Mais, son ADN est sans aucun doute L’Eau de Cologne, qui se situe au carrefour de l’hygiène, de la médecine et du produit de beauté. De l’Eau Admirable aux vertus thérapeutiques et étonnantes à l’Eau de Cologne qui demeure universelle, et donnera naissance à mille et une autre eaux ; celle de Jean-Marie Farina est la toute première avec une envolée de citron et bergamote, un sillage néroli, romarin et petit grain, une empreinte myrte, bois de cèdre et bois de santal. L’accord est frais, tonique et rend joyeux durant toute la journée. Il est si sobre qu’il perdure encore de nos jours avec toujours le même succès.

Je suis l’ainée des Familles olfactives

Oui, je suis l’ainée, pusique comme on l’a déjà dit, la parfumerie moderne, démarre avec l’Eau de Cologne avant de glisser vers les Eaux Fraîches qui sont une hybride entre une eau de Cologne et une eau Florale. En réalité, cet « accord cologne » se compose de 80% de notes hespéridées, 10 à 12% de notes orangées et moins 5% de romarin. Des ingrédients indispensables à la fraîcheur des colognes.

Des Colognes on est passé aux Eaux Fraîche, composées à 50/50 notes colognes et notes florales. En fait, tout démarre avec Edmond Roudnitska qui associe un fond chypré composé de patchouli et mousse chêne à l’accord cologne. Ces notes boisées renforcent la tenue du parfum. C’est avec l’Eau Fraîche de Christian Dior dans les années 60 que ce nouvel accord verra le jour.

10 ans plus tard, L’Eau Sauvage de Christian Dior, et créé aussi par Edmond Roudnitska, marquera un tournant dans l’histoire des Eaux Fraîches. C’est à partir de là que les hommes ont enfin le choix entre les parfums à la lavande des anglais et de Caron et les eaux fraîches.

Eau de Rochas en poursuivra sur ce chemin, suivie de l’O de Lancôme et même l’Eau d’Orange Verte d’Hermès, toute trois au fond chypré.

Cette Eau de Rochas est l'oeuvre du parfumeur de Rochas à l'époque Nicolas Mamounas

Cette Eau de Rochas est l’oeuvre du parfumeur de Rochas à l’époque Nicolas Mamounas

Quoiqu’il arrive, leur structure est légère. Leur pétillance et leur gaieté, sont données par les traces d’aldéhydes présentes dans les agrumes. Chacun de ces fruits a son aldéhyde ; le citron, la C10, l’orange, la C8…En fait, ils donnent le meilleur d’eux immédiatement. Ce sont des notes volatiles. C’est pourquoi, elles ne sont pas faites pour avoir un sillage, ni une tenue dans le temps.

Au fur et à mesure des années, les accords se sont enrichis de fleurs, de bois, mais aussi de notes de synthèse comme l’hedione, le lilial associé à du lyral et du mélonal…

Quels sont les chefs de famille hespéridée ?

D’après la généalogie de Symrise, société de création, je vous présente, les parfums archétypes (ce sont les parfums aux structures olfactives qui apportent une vraie innnovation créative) de cette famille, tant dans les parfums féminins et les parfums masculins. Symrise avec la Société française des Parfumeurs, les deux plus anciennes classifications olfactives.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je tiens à mentionner que la famille des hespéridés se distingue par des différents types de facettes soit citrus, florales, boisées, chyprées, épicées, aquatiques et musquées.

Les parfums féminins

  • 1792 : Citrus, 4711, Muelhens
  • 1916 : Boisée, Colonia, Aqua di Parma
  • 1955 : Boisée, O de Lancôme
  • 1970 : Chypre, Eau de Rochas
  • 1972 : Chypre, Diorella
  • 1978 : Musquée, Mûre & Musc
  • 1979 : Citrus, Eau d’Orange Verte Hermès
  • 1992 : Floraux, Cologne Thé Vert Bulgari
  • 1994 : Floraux, CK One

Les parfums masculins

  • 1792 : Citrus, 4711, Muelhens
  • 1916 : Boisée, Colonia, Aqua di Parma
  • 1938 : Florale, Tabac Blond Original
  • 1948 : Chypre, Moustache
  • 1949 : Epicée, Eau d’Hermès
  • 1966 : Chypre, Eau Sauvage
  • 1979 : Citrus, Eau d’Orange Verte Hermès
  • 1993 : Boisée, Green Water
  • 1994 : Florale, Armani Homme
  • 1994 : Florale, CK One
  • 1996 : Aquatique, Aqua di Gio
  • 2002 : Aquatique, Polo Blue

Je reviendrai sur cette liste dans le détail dans un autre billet….

De quelle manière l’utilise t-on ?

Quand on évoque Les Eaux, on parle de l’Eau – et l’Eau c’est la vie. L’Eau, c’est frais, pur, écologique ; L’Eau, c’est sportif, c’est la détente ; L’Eau est un produit dont on ne se lasse pas.

Dès le matin, on s’en asperge, on s’en inonde pour se réveiller. Il s’agit d’un geste généreux, simple…. Le splash !

Présentation des stars

Je vous en présente rapidement quelques unes sur lesquelles je reviendrai dans des billets ultérieurs. Chez Guerlain, il faut pas oublier l’Eau Imperiale et la collection des Aqua Allegoria, une interprétation plus moderne des Eaux.

COLOGNE IMPERIALE

Les colognes de Christian Dior  suivies de Chanel avec sa Cologne dans Les Exclusifs. Toutes ont initié un courant au chic absolu et intemporel. Sans oublier, la Cologne de Mugler, dont la pyramide a été inversée avec une overdose de muscs blancs qui ancrent les notes zestées et les sensualisent. L’apport de la molécule « S » comme secret de la société Firmenich, donne une persistance et une sensation de netteté.

Cette dernière fut le précurseur des colognes de L’Atelier Cologne avec la superposition de deux structures olfactives c’est-à-dire celle d’une eau de cologne traditonnelle mettant l’accent sur les notes de tête et celle d’une eau de parfum pour sublimer l’accord de fond.

Orange Sanguine Atelier Cologne

Quel est  l’avenir de cette famille ?

Il n’y a pas trop de souci à se faire pour son avenir. Les Eaux sont un rempart à la morosité ambiante… Leur gaieté, leur sourire, leur légèreté permettent de passer la journée remplie des rayons de soleil.

Son avenir est plein de promesses car les Eaux ont beaucoup évolué depuis leur naissance ; les agrumes ne sont plus autant présents tandis que les fleurs blanches et les fruits ont pris de l’importance. Enfin, leur tenue a évolué pour être moins volatile.

Qui n’a pas son Eau ou ses Eaux aujourd’hui ?…..

Faites moi part de vos parfums préférés de la famille hespéridés et si ses parfums sont frais pour vous en me laissant un commentaire ci dessous.

8 Comments

  1. Merci beaucoup pour cet article super intéressant!
    J’ai bien aimé la manière comment tu traite ce thème
    (aspect historique, grands parfums etc.) J’attends déjà avec impatiente ‘les biaographies’ des autres familles olfactives 🙂
    Bonne journée!

    • Merci pour ton message, je suis ravie que tu aimes, j’ai vraiment voulu en parler différemment. Dis-moi ta famille préférée et de cette façon, j’écrirai dessus la prochaine fois.
      Bonne journée, Bettina

      • Alors, ma « famille » préférée est celle des fleurs blanches comme le jasmin, gardenia, …
        Je les aime bien parce qu’elles ont un aspect doux, sucré (mais pas trop) et démontrent un bon équilibre entre des notes fraises et lourdes/graves (pas dans un sens péjoratif )

        • Je vous comprends tout à fait, je les aime aussi beaucoup, surtout la tubéreuse. D’ici quelques temps, je vais en parler.

  2. L’article très clairement et précisément transmis l’essence de la notion de «Hespérides» en parfumerie! Je vous remercie!
    Peut ne pas sembler insolente et agressive, mais je voudrais vous montrer ce que j’ai écrit et j’ai une petite partie des parfums proposés, à savoir Atelier Cologne: http://leter.eu/en/2013/hesperides-b8/

  3. Bonjour,

    j’ai porté pendant de nombreuses années les nuits d’hadrien d’Annick Goutal, qui je crois fait partie des hespéridés. Je viens d’apprendre que malheureusement la production de ce parfum a été arrêtée. Connaissez-vous un autre parfum s’en rapprochant ?

  4. Bonjour B.M.
    Si vous désirez acheter ce parfum (les nuits d’Hadrien), vous le trouverez à cette adresse :

    http://www.fragrancex.com/search/search_results?stext=Les%20Nuits%20D

    Il s’agit d’une société américaine, les parfums sont des originaux, les prix sont moins chers mais il y a quelquefois des taxes de douane à payer, ce qui équivaut plus ou moins à la même somme finalement.
    Vous pouvez acheter en toute confiance comme je le fais depuis des années.

    Bonne chance !

  5. Bonsoir, j’ai aimé un parfum il y a quelques années que l’on ne retrouve plus dans les parfumerie c’était Desir de Rochas, un Hespéride oriental boisé, je voudrais trouver un parfum équivalent.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher un lien vers mon dernier article

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup