Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on Oct 21, 2017 in BettinaScope, Expos-Musées | 0 comments

Le Grand Musée du Parfum fait Chambres à Part 13 !

Le Grand Musée du Parfum fait Chambres à Part 13 !

Pour la treizième année consécutive, Laurence Dreyfus, conseillère en art, propose Chambres à Part 13, une sélection d’oeuvres d’art sur le thème Parfums de femmes, pendant la FIAC. Cette ensemble est présenté au Grand Musée du Parfum à Paris du 19 octobre au 26 novembre 2017. Je vous suggère de me suivre pour une visite.

Chambres à Part 13 présente Parfums de Femmes

Vous l’aurez compris, le fil conducteur choisi par Laurence Dreyfus, pour cette exposition est le parfum. Que ces oeuvres de Femmes mais pas que, soient mises en valeur au Grand Musée du Parfum, étaient une évidence.

En effet, le parfum révèle la personnalité d’une personne. En quelque sorte, il incarne son identité et une aura particulière. C’est donc dans cette même philosophie que les artistes ont été choisis pour leur signature particulière.

© Isabelle Chapuis & Alexis Pichot

Parfums de femme est alors une éloge à toutes les femmes, et à leur engagement artistique, politique et émotionnel. Laurence Dreyfus a sélectionné surtout des femmes et des oeuvres qui expriment à la fois le goût de cette femme, mais aussi le sens érotique, sexuel, sensuel et intellectuel. Pour cette dernière, la femme est un roman et l’objet de multiples discours et discussions. Ainsi, tous les goûts sont différents.

Visite de Chambres à Part 13

Tout se passe au deuxième étage du musée… sauf la belle sculpture « The Vortex of Desire » (2010) qui se trouve dans le jardin. Cette oeuvre de Marc Quinn est une orchidée géante blanche, en bronze et marbre blanc. Ici l’artiste joue avec les frontières entre l’art et la science, figeant les fleurs parfaitement épanouies dans du silicone, afin de préserver leur beauté.

© Isabelle Chapuis & Alexis Pichot

Puis dans l’escalier, le tableau Adèle Blanc Sec (2006) d’Iris Van Dongen s’impose. Ce tableau unique évoque une femme dans un rêve, envoûtée par une nuage de parfum… Cette jeune femme semble nous accueillir et nous inviter à découvrir l’exposition.

Les interprétations parfumées de Domitille Bertier, parfumeur IFF

J’attire votre attention, dans le Bureau des Parfumeurs, sur la vidéo du photographe de renom israélien, Ori Gersht. Ce triptyque vidéo de 4 minutes, illustre un bouquet 18ème, qui explose lentement en un feu d’artifice de fleurs et de pétales. Cette dernière est accompagnée par un parfum diffusé dans la pièce et réalisé par Domitille Bertier, parfumeur-créateur chez IFF.

« J’ai repris les 3 fleurs – l’iris, le lys et la tulique pour illustrer le bouquet de fleurs accompagnées d’une note oxyde de rose et de poivre rose pour le son du miroir métallique au effet strident. » m’explique Domitille.

Vous ne manquerez pas d’admirer « Iris & Zinnia » (1964) de Robert Maplethorpe dans la salle « L’art de se parfumer ». Le célèbre photographe rend hommage à Iris, messagère des dieux de la mythologie grecque et au soleil représenté par un tournesol. Ironie du sort, ces deux plantes n’ont pas d’odeur ! Cette fois, le parfum n’est pas diffusé, il est à sentir dans des petites coupelles. C’est un bel absolu d’iris Pallida de chez LMR, sa forme la plus pure, associée à des notes musquées, pour le côté velours, suivi de notes cuir. Pour Domitille, l’iris sent la peau de l’homme.

mde

Enfin les Iris, 3 aquarelles de Patrick Neu, en référence à « l’Heure Bleue des parfumeurs ». Aux teintes violet/noir et au blanc laiteux, cet iris est la matière fétiche des parfumeurs. D’ailleurs, on le trouve dans les parfums emblématiques de la parfumerie tels que, Après l’Ondée de Guerlain, l’Heure Bleue de Guerlain, Chanel N°19, Iris Silver Mist de Serge Lutens, Iris Nobile d’Aqua di Parfum, Dior Homme, Infusion d’Iris de Prada, La vie est belle de Lancôme, Iris de Syracuse de Boucheron.

Suite et fin de la visite de Chambres à Part 13

Poursuivons avec Matali Crasset dans la salle « l’Art de se parfumer »… Cette dernière a imaginé un élégant diffuseur de parfum en verre, Sunic avec la collaboration de Jean-Claude Ellena, parfumeur-créateur. Ce flacon, en forme d’abat-jour avec sa lampe renfermant la goutte de parfum, fait appel à l’odorat et la vue. Il s’agit d’un parfum aux notes de bergamote, pamplemousse, mandarine et jasmin.

Pour plus d’informations

Grand Musée du Parfum, 73 rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris.

 

Soyez au parfum !
Vous serez au courant des nouveautés et de l'actualité du parfum

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher un lien vers mon dernier article

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup