Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on Oct 6, 2014 in Boutiques, Boutiques de parfum, Paris | 3 comments

La boutique Jean Patou retourne rue St Florentin…

La boutique Jean Patou retourne rue St Florentin…

1914-2014, le célèbre couturier et parfumeur, Jean Patou fête ses 100 ans. A l’occasion de cet anniversaire, la marque Jean Patou, retrouve quasiment son adresse d’origine. Située au 9 au lieu du 7 rue Saint-Florentin, la boutique Jean Patou, rouvre néanmoins dans l’hôtel particulier qui hébergeait autrefois la maison de couture. Je vous suggère une visite des lieux en compagnie de Dorothée Dutoit, la directrice de la boutique Jean Patou.

Le fil conducteur de cette belle histoire

Jean PatouPour Emmanuelle Polle, historienne et auteur, de la première monographie du couturier, « Jean Patou est l’homme de la simplicité, de l’équilibre. «Une robe ne doit godiller que d’un seul côté», avait-il coutume de rappeler. Il cherche l’excellence -dans ses tissus et surtout dans la réalisation de ses modèles– mais ne fait pas de démonstration de ses prouesses. Lorsque vous regardez par exemple les archives des frères Seeberger à la BNF et que vous faites défiler les clichés des femmes des années 30 sur les champs de courses, les modèles les plus chics sont ceux de Patou. Il n’y a jamais rien à ôter ou à rajouter et c’est là pour moi sa très grande force. » Cet homme avait compris avant tout le monde les règles du marketing pour séduire ses clientes, puisqu’il inventa Joy « le parfum le plus cher du monde. »

Comme le souligne Dorothée, au moment le plus grave de la crise de 29, Jean Patou, lance Joy, qu’ilJoy Jean Patou offre à toutes ses clientes américaines, qui ne peuvent plus dépenser… Puis, quand elles reviennent, c’est elles qui font son succès car elles n’ont pas oublié son geste. Cette histoire n’est pas la seule, continue t-elle. Lors du lancement du paquebot Le Normandie, Jean Patou lance un parfum « Normandie » que chaque cliente en première classe recevra. Chacun des lancements de parfum de Jean Patou est lié, à un événement toujours accompagné d’un geste. Aujourd’hui, Jean Patou lance Joy Forever, conçu par Thomas Fontaine, le parfumeur maison, dans un climat…. quelque peu difficile…

L’ambiance de cet écrin

Boutique Jean Patou interieurDepuis plusieurs années, la boutique Jean Patou, avait élu domicile, rue de Castiglionne. Quand Bruno Cottard, son actuel président, cherche une autre adresse, il tombe sur cette boutique de la rue St Florentin. Coïncidence ou hasard…Toujours est-il que la boutique Jean Patou retrouve l’hôtel particulier d’antan.

Lorsqu’on entre, il y a d’une part le coin parfum, de l’autre un coin Héritage de la maison et puis un large canapé  qui attend les clientes ou les clients pour humer les parfums tranquillement, grâce aux fameux « Monclin », ce verre à cognac au pied scié pour laisser passer une mouillette, pensé par Jean-Michel Duriez, lorsqu’il était parfumeur de la maison.

L’idée de cette nouvelle boutique, n’est pas d’avoir une boutique classique m’explique Dorothée Dutoit mais de recréer un lieu qui mélange la culture Jean Patou et le parfum. Cette boutique doit devenir un lieu de convivialité et de rencontres, sans jamais oublier d’être un rendez-vous pour la femme, à se retrouver dans une atmosphère tel qu’elle puisse prendre le temps de choisir son parfum. Une ambiance de boudoir…. culturelle.

Son itinéraire olfactif

Le premier choc olfactif de Dorothée Dutoit fut la Rose de Rochas, crée par Edmond Roudnitska,  Patou Foreverun accord de rose, bois de rose et de santal. C’était le parfum de sa grand-mère et elle allait le respirer dans son dressing. « Un parfum que j’ai toujours dans le nez », m’avouera t-elle. En fait, Dorothée aime les parfums Chypre. Son premier parfum sera Fidji de Guy Laroche puis Clhoé, Paris d’YSL et Kelly Calèche. Le fil d’or olfactif qui se dégage des parfums que Dorothée aime est la rose, la reine des fleurs. Elle y revient toujours tel un refrain. Il n’est donc pas surprenant qu’elle adopte Joy de Jean Patou, ce sublime accord de rose et de jasmin et aussi la musique olfactive de la maison, comme Guerlain  sa guerlinade. « Joy est un bijou à lui tout seul », me dira t-elle. Et depuis peu, elle a adopté le petit dernier, Joy Forever, qu’elle apprécie pour son côté poudré, sa féminité, sa sensualité et sa gourmandise.

Sa philosophie du parfum

En entrant chez Jean Patou, Dorothée m’explique qu’elle va pouvoir mettre en pratique, tout le savoir faire qu’elle a enseigné aux autres dans ses formations. Son amour pour le parfum, elle le partagera d’abord en s’occupant des stages de formation pour les conseillères de vente du parfum à la Chambre de Commerce, puis chez Elisabeth Arden, avant de rejoindre Jean Patou. De fait, Dorothée a toujours aimé partager sa passion pour le parfum avec les autres et la transmettre. « J’aime aussi le vin et il me fait penser au parfum. » Pour elle, le parfum est une oeuvre d’art, une symphonie olfactive « .

3 Jean PatouPour elle, il est important de s’imprégner de l’histoire de la marque, et de raconter tant les histoires des parfums que l’histoire de la marque elle-même. J’aime vendre et raconter de belles histoires, surtout celle de Jean Patou, si moderne pour son temps. Derrière chaque parfum, il y a une émotion, une sensation. « N’oublions pas que nous vendons du rêve » me confie Dorothée. « Pour bien vendre du parfum, il est important d’aimer les autres, de capter leur imaginaire, leur envie, et ensuite de leur raconter une histoire et un rêve olfactif

Mes parfums préférés

J’apprécie la mélodie rose/jasmin de Joy, un parfum mythique et si délicieusement féminin mais aussi 1000 avec la présence délicatement gourmande de l’osmanthus. Une merveilleuse histoire que Jean Kerléo, son créateur raconte avec poésie. J’ai des souvenirs exquis de l’Eau de Patou et de sa crème pour le corps que je découvert lors de mon stage dans la maison. Et pour finir Patou pour homme, dont le sillage restait dans l’ascenseur de l’hôtel particulier. Une odeur racée et d’une grande élégance.

Pourquoi j’ai aimé cette boutique ?

C’est un bonheur que de voir Jean Patou retrouver la rue St Florentin. J’ai eu la chance de connaître la boutique au 7 rue St Florentin et même d’effectuer un stage au sein de la maison Jean Patou, à la presse. L’atmosphère n’était pas la même puisqu’à l’époque la boutique contenait des accessoires comme des écharpes, des sacs, de la petite maroquinerie et les parfums.

La nouvelle boutique est plus spacieuse, lumineuse et son grand canapé, incite à venir bavarder et s’arrêter un moment pour y découvrir les parfums. L’accueil y est chaleureux et convivial. On a envie d’y rester, pour déguster une bonne tasse de thé tout en humant ces parfums uniques.

Informations pratiques 9 rue St Florentin 75008 Paris Tel : 01 42 92 07 22

 

3 Comments

  1. il y a une dizaine d’années j’ai retrouvé le parfum que métait ma grand mère mais je ne me souviens pas du nom tout ce que je me rappelle c’est qu’il sentait très bon, maintenant j’habite en Vendée et j’aimerais le retrouver, j’ai 72 ans bientôt 73 en mars si vous aviez la gentillesse de m’envoyer 2 ou 3 échantillons de l’époque et que j’ai la chance de reconnaître celui que je recherche je vous en commanderais un flacon Merci à l’avance de ce que vous pourrez faire pour moi Sincères salutations

  2. CONTENTE DE TROUVER LA BOUTIQUE JEAN PATOU .
    Mais pourriez-vous me dire si SUBLIME le parfum, puis le déo,
    ainsi que le gel douche existe toujours.
    Merci
    cordialement

    • Le mieux est de joindre la boutique Jean Patou, elle-même sur Saint-Flroentin. Ils pourront mieux vous répondre que moi.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher un lien vers mon dernier article

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup