Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on Juin 13, 2016 in Bougies, Maison, Salons | 1 comment

Allons « un soir à l’Opéra »…

Allons « un soir à l’Opéra »…

Un soir à l’Opéra, est une jolie histoire de bougies parfumées, initiée par Katia Gortchakoff. Passionnée de ballet et d’Opéra, cette dernière a choisi de raconter ces fabuleuses histoires en parfum pour la maison. Pendant les spectacles, tous les sens sont sollicités…. pourquoi ne pas imaginer leur mélodie olfactive. Sachez que Katia Gortchakoff sera présente au salon Alternative Fragrance & Beauty, au stand L17, où vous pourrez sentir, La Flûte Enchantée, sa dernière création.

Il était une fois « Un soir à l’Opéra »

Un soir a l'OperaA l’âge de 8 ans, Katia allait régulièrement écouter sa mère, chanteuse Mezzo dans les Chœurs de l’Opéra de Paris, au lieu de regarder la télévision…. « Ces soirs-là, je me faufilais par la rue Scribe, je passais sans me faire voir devant la loge du gardien dès qu’il tournait la tête, puis les escaliers, l’immense ascenseur, les loges, l’odeur du théâtre, des costumes, les coulisses, je croisais des choristes faisant leurs vocalises, des danseurs, un régisseur, le chef des Chœurs, et dans la pénombre des coulisses, les machinistes…

Enfin, ma mère me confiait rapidement à un électricien, toujours côté Cour, et je grimpais dans les cintres d’où j’ai vu des dizaines d’opéras très inconfortablement installée près d’un projecteur. De cette époque j’ai appris à rester immobile pendant des heures, impassiblement assise sur un strapontin, à laisser mon corps en place et mon esprit s’envoler. Des moments inoubliables, inoubliés » me raconte Katia Gortchakoff.

Cette passion l’a conduite à travailler à la fondation Rudolf Noureev, en tant que responsable digitale. Puis, ce sera pendant une formation de 5 mois chez Cinquième Sens, que le projet « Un soir à l’Opéra » deviendra une évidence. Katia a des souvenirs très précis de l’odeur des coulisses de l’Opéra Garnier. Il s’agit d’une odeur métallique, de craie, de poussière, de lumière, de bois chauffé….une odeur très reconnaissable. « Une odeur magique, j’étais consciente que je vivais quelque chose d’extraordinaire ; j’avais une maman qui se grimait et se déguisait tous les soirs différemment puisqu’à l’époque les spectacles étaient différents chaque soir » me confie Katia.

Pourquoi des bougies ?La Bayadere

Pour Katia, les bougies ont une symbolique toute particulière, qui la touche. Elles permettent de ramener chez soi, le souvenir d’un lieu, d’un évènement passé. Ce sont donc les évocations olfactives des ballets et des opéras qu’elle s’efforce de nous compter en bougie.

« Je me nourris des documents, des partitions retrouvées de l’oeuvre d’où je tire un fil conducteur, pour raconter l’histoire olfactive. » me dit-elle. Les deux ballets préférés, de Katia sont Roméo & Juliette et le Parc. Tandis que ce sont La Flûte Enchantée et Carmen, ses opéras favoris. Les bougies parfumées sont là, comme une jolie façon de prolonger toute la magie du merveilleux spectacle, à la maison.

Au catalogue d’Un soir à l’Opéra, figurent Roméo & Juliette, le Lac des Cygnes, la Bayadère et Casse-Noisette, les 4 ballets choisis par Katia. Après les ballets, cette dernière se concentre aujourd’hui sur les Opéras : La Flûte Enchantée de Mozart arrivera en juin. Un soir à l’Opéra a fait le choix d’une cire 100 % végétale, saine, non toxique pour la santé, brûlant de façon régulière et eco-responsable (sans déforestation, ni emploi d’OGM). Il s’agit d’un  mélange d’huiles végétales sélectionnées avec soin par notre cirier, dont l’huile de coco.

Mes deux bougies préférées

La Flute EnchanteeLa flute enchantée

Après des recherches, Katia est tombée sur des travaux à propos de la Flûte Enchantée, décrivant le bois avec laquelle la flûte était fabriquée : le cèdre sacré dans un premier temps avant d’être réalisé en chêne par la suite. Elle découvrira aussi que Pamina, évoque la rose. C’est donc sur un délicieux accord de cèdre et de rose qu’Emmanuel Philip, parfumeur de sa propre structure PCA, est parti. Un duo agrémenté d’agrumes et de poivre en tête et d’un fond chaleureux de patchouli, mousse de chêne, d’iris et de fève tonka. Elle sera présentée en avant-première au salon Alternative Fragrance & Beauty, puis en vente fin juin.

Casse-Noisette

Ce ballet est le ballet de Noël. Son parfum parle donc de notes gourmandes d’épices de cannelle, de clou de girofle, d’orange et aussi de vanille, dégustées autour du grand Sapin. Tous les petits rats rêvent de danser ce merveilleux ballet, celui d’un songe qui emmène Clara de l’enfance à l’adolescence En vente au prix de 48€ soit sur la boutique en ligne, soit aux différentes adresses à regarder sur le site Un soir à l’Opéra.

« Si ces évocations olfactives pouvaient donner envie à ceux qui ne les connaissent pas encore,  de découvrir une œuvre, d’aller au théâtre, ne serait-ce que regarder en ligne un extrait de ballet, se laisser bouleverser par l’émotion du baiser du Parc par exemple (tiens, ça me donne une terrible envie de parfum ce Parc en vous en parlant !) mon pari serait gagné », me confie Katia !

1 Comment

  1. Merci Bettina pour cet article et Bravo à Katia pour ce joli parcours olfactif

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher un lien vers mon dernier article

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup

Inscrivez-vous gratuitement

Le parfum n'aura plus de secret pour vous

  • E-book entièrement gratuit en PDF
  • Les articles de la semaine
  • Désabonnement à tout moment
Close this popup